Vous avez envie de sauter le pas ? Vous débutez ? Voici le guide ultime du débutant dans la cigarette électronique ! Des conseils pour l’acquisition de matériel, les études négatives et positives publiées dans le domaine de la vape, ceux qui la défendent, comment arrêter de fumer et notre web-série, tout ce qu’il vous faut pour vous lancer.

Sans-titre-2Débutant dans la cigarette électronique : par quoi je commence ?

Arrêter de fumer est un cap à passer. Une épreuve difficile qui nécessite accompagnement, persévérance et volonté. Ceux qui vous diront que la cigarette électronique permet d’arrêter de fumer auront tort, c’est vous avec le support d’un outil, d’un professionnel et/ou de votre entourage qui avez les clés pour faire de votre sevrage tabagique une réussite. La cigarette électronique n’est pas officiellement reconnue comme un outil de sevrage tabagique comme le sont les patchs ou les gommes à mâcher. Certains tabacologues la recommandent car elle reproduit le geste de fumer et délivre une dose de nicotine.

Une fois la décision d’arrêter de fumer prise la première étape est donc de choisir la méthode d’arrêt… car soyons clairs, une fois la décision prise le plus gros risque est la rechute ! Mais il ne faut pas oublier que chaque tentative d’arrêter de fumer rapproche de l’arrêt définitif, et qu’avec une aide adaptée c’est possible. A ce sujet les spécialistes, dont le Dr Philippe Presle, recommandent de ne pas stopper l’apport en nicotine trop rapidement. Certains s’accordent même à dire qu’il faut un an avant d’envisager ne prendre plus aucun substitut nicotinique.

A lire à ce sujet sur cigaretteelec.fr :

Des conseils pour ne pas rechuter

Une fois la décision prise, le plus gros risque c’est la rechute ! Si la décision est difficile à prendre, maintenir le cap pour arrêter définitivement de fumer l’est encore plus. Voici quelques conseils pour ne pas retomber dans le tabagisme, ou du moins essayer de ne pas le faire.

—————————
Les traitements pour arrêter de fumer au banc d’essai

Le Parisien.fr a mis au banc d’essai les méthodes pour arrêter de fumer, excluant de l’analyse la cigarette électronique, la preuve de l’intérêt dans le sevrage tabagique dans cette dernière n’ayant pas été scientifiquement prouvé. Voici les meilleurs traitements pour arrêter de fumer d’après le média qui s’est intéressé, aux médicaments, aux substituts nicotiniques et aux méthodes plus douces comme la mésothérapie.

—————————
L’entourage est déterminant quand on arrête de fumer

Demain j’arrête ! Une promesse de fumeurs à laquelle s’est intéressé France Culture. Alors que pour la première fois en France une manifestation nationale incitait les fumeurs à sevrer du tabac, le Média a interrogé Olivier Smadja, responsable du projet Mois sans Tabac à Santé Publique France. L’homme a raconté la genèse du projet. Moi(s) sans Tabac est désormais terminé et la manifestation semble avoir eu de nombreux retentissements, tant dans les témoignages de particuliers que dans la presse.

————————–
Les effets de la nicotine expliqués en vidéo

Philippe Presles explique les effets de la nicotine ! Une vidéo proposée par Arte très intéressante. Le tabacologue explique notamment l’intérêt de la nicotine pour arrêter de fumer. Il conseille de garder la dose de nicotine pendant au moins un an. La « nicotine est l’ami du fumeur qui est en train d’arrêter de fumer ».

—————————
Le nombre de tentatives avant d’arrêter de fumer est…

Le nombre de tentatives pour arrêter de fumer est 30. 30 fois. C’est du moins ce que précise cet article rédigé par le magazine Top Santé. Explications.

—————————
Des applications pour aider au sevrage tabagique

D’après l’OMS, dont la teneur des propos est relayée par le site Passeport Santé, les applications mobiles seraient bénéfiques dans le sevrage tabagique. Des applications mobiles pour arrêter de fumer ? Il en existe de nombreuses dont plusieurs sont gratuites.

ex fumeuseLa cigarette électronique est-elle un outil de sevrage tabagique ?

Il est difficile d’apporter une réponse précise à cette question ! Certains voient dans l’outil une aide à l’arrêt, d’autres signalent l’absence d’études précises sur le long terme permettant de valider une plus faible nocivité de la cigarette électronique par rapport au tabac. Le média Sciences et Avenir s’est posé la question le mois dernier. Les journalistes sont partis des études positives et négatives pour fournir des éléments d’analyse.

A lire à ce sujet sur cigaretteelec.fr :

La cigarette électronique un outil de sevrage tabagique ? 

C’est la question qui est au cœur des enjeux depuis plusieurs années déjà.  En ce début d’année, souvent synonyme de bonnes résolutions et de tentatives de sevrage tabagique, Sciences et Avenir s’est intéressé aux études récentes publiées sur la cigarette électronique. La cigarette électronique outil de sevrage tabagique ou danger ?

Cet article détaille les arguments proposés par les journalistes de Sciences et Avenir et a ni vocation à trancher sur l’utilité de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique, ni sur son innocuité.

 clinic-doctor-health-hospital-mediumLa cigarette électronique est-elle dangereuse ?

L’une des dernières études en date affirme que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac. Entre les études qui penchent en faveur de la cigarette électronique, et celles qui la pointent du doigt difficile de se faire une opinion claire et précise ! Pour les chercheurs britanniques auteurs de l’étude qui a fait le tour du web le verdict est sans appel : la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac.

Mais d’ailleurs, la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac d’après cette étude ok, mais quels sont les réels dangers encourus par le fumeur ? Que sait-on des maladies causées par le tabagisme ? L’espérance de vie moyenne des fumeurs est réduite de 14 ans ( source stop-tabac.ch). Cancer du poumon, mais aussi maladie cardio-vasculaire, les risques de souffrir de maux graves est accru chez les fumeurs, par rapport aux non-fumeurs. Près de la moitié des décès dus au tabagisme sont liés à des maladies cardio-vasculaires, 22% sont des cancers du poumons, 17% des maladies respiratoires et 12% d’autres cancers, toujours d’après les statistiques du site stop-tabac.ch. Le tabac est risqué, le tabac est mortel mais quelles sont les maladies que le tabagisme peut engendrer ? La réponse dans cet article.

Au niveau des dangers, il y a bien sûr eu les questions autour du diacétyle qui ont fait couler beaucoup d’encre et dont nous vous avons rédigé un bilan. 

A lire à ce sujet sur cigaretteelec.fr :

La cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac

L’étude publiée la semaine passée n’a pu échapper les vapoteurs avertis que vous êtes ! Les résultats de l’enquête menée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue  Annals of Internal Medicine penchent en faveur de non pas d’une innocuité de la cigarette électronique, mais du moins d’une moindre toxicité par rapport au tabac. D’après les recherches la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac. Le média 20 minutes est revenu sur les conditions de l’analyse. Explications.

—————————
La cigarette est dangereuse même quand on fume peu

Une étude a démontré que la cigarette est dangereuse même quand on fume peu ! Le risque d’hémorragie cérébrale est augmenté même avec une très faible quantité de tabac. Il semblerait que les femmes soient particulièrement concernées par le risque.

—————————
Arrêter de fumer avec l’e-cigarette aide à faire baisser la pression artérielle

Une étude menée par le Dr Farsalinos, connu pour son engagement en faveur du vapotage, a démontré que les ex-fumeurs adeptes du vapotage ont pu faire baisser leur pression artérielle.  Si la cigarette électronique n’est pas directement responsable de cette amélioration, sa contribution au sevrage tabagique a permis au docteur de faire le lien entre e-cigarette et baisse de la pression artérielle.

—————————
Diacétyle et cigarette électronique, état des lieux

A moins d’avoir vécu dans une cavité rocheuse ces derniers mois, un débat, une crainte n’a pu vous échapper. Diacétyle et e-liquide. Deux mots associés dans la presse, témoins d’une grande inquiétude. Les études le prouvent, certains e-liquides contiennent du diacétyle, un procédé chimique utilisé dans l’industrie alimentaire, toxique lors de l’inhalation. Doit-on s’inquiéter et arrêter de vapoter ? Retour sur une polémique, et une histoire pas si récente.

L'important est de se dire que oui vous pouvez le faire!

L’important est de se dire que oui vous pouvez le faire!

Je veux commencer à vapoter : comment je m’y prends ?

L’idéal quand on est débutant dans la cigarette électronique, c’est de se faire accompagner avec un kit prêt à l’emploi. Les kits prêts à vapoter contiennent tout le nécessaire au vapotage : une cigarette électronique bien sûr, des e-liquides différents pour multiplier les saveurs, et des accessoires qui diffèrent en fonction des kits. Bien entendu avant de débuter, je m’informe sur le fonctionnement ! Je n’hésite pas non plus à tester plusieurs e-liquides qui me permettront de trouver la saveur qui me convient.

A lire à ce sujet sur cigaretteelec.fr :

Guide du vapotage pratique

L’association suisse Helvetic Vape a édité un guide du vapotage informatif et pratique bien pensé. Le document détaille le fonctionnement de la cigarette électronique, la sécurité de la vape et délivre quelques trucs et astuces pour bien débuter le vapotage.

—————————
E-liquides : 5 e-liquides pour débuter

Quand on débute la vape, on peut rapidement se retrouver perdu dans la multitude d’e-liquides disponibles sur le marché. Entre les fruités, les classiques saveur tabac, les originaux,…le choix est multiple. Le pack découverte e-liquide a été spécialement conçu pour les débutants. Il contient 5 produits : deux à la saveur tabac, trois à un goût sucré.

—————————
Cinq faits à connaître sur la cigarette électronique

Coût sanitaire, nombre de fumeurs en France, typologie des fumeurs ou encore nombre de morts, cinq choses concernant le tabagisme et son usage.

vapoteuseIls ont arrêté de fumer avec ou sans la cigarette électronique et ils en parlent

Pendant plusieurs mois, nous acons suivi Sylvie fumeuse depuis 30 ans déjà et qui désirait à l’aube de ses 50 ans se sevrer du tabac. Lors de notre première entrevue, Sylvie enchaînait clopes sur clopes. « Comme d’habitude » selon ses propres mots, le tabac est son vice, son plaisir. Elle fume depuis 30 ans déjà. Arrivée à 50 ans, elle se pose finalement la question de l’arrêt du tabac. C’est son entourage qui lui a parlé de la cigarette électronique, et elle a finalement choisi de sauter le pas lorsque cigaretteelec lui a proposé de devenir testeuse. C’est bien beau de vanter les mérites du vapotage au travers d’études, d’avis de spécialistes, mais les mieux placés pour en parler sont finalement les fumeurs, les accros qui ont du mal à en finir avec cette addiction. Pendant plusieurs mois nous avons suivi la tentative de sevrage de Sylvie. Nous lui avons laissé la parole, et elle vous a raconté ses doutes, ses réussites et peut être ses échecs.

Une journaliste de LCI a quant à elle profité du Mois sans Tabac pour arrêter de fumer, elle raconte ses victoires ses doutes et surtout sa redécouverte du goût !

A lire à ce sujet sur cigaretteelec.fr :

Journal d’une accro

Ce journal d’une accro, vous l’avez suivi, vous l’avez soutenu, il vous a peut être même aidé. Ce journal d’une accro s’est arrêté avec une victoire puis un échec… Sylvie a depuis suite à des difficultés professionnelles recommencé à fumer, mais compte bien arrêter de nouveau quand sa vie se sera stabilisée. D’autres épisodes à lire dans l’article.

—————————
J’ai testé le Moi(s) sans tabac

Une journaliste de LCI fumeuse depuis huit ans a relevé le défi lancé par le Ministère de la santé. Elle raconte sa démarche, ses doutes, ses échecs et ses réussites et est revenue sur sa prise de poids après 23 jours d’arrêt.