Comment choisir votre cigarette électronique ?

Cigaretteelec conseille les vapoteurs débutants
Hello !
C'est moi l'expert Cigaretteelec.
Je vais vous aider à trouver la ecigarette qui vous convient 🚀
Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?
Quelles saveurs pensez-vous aimer vapoter ?
De quel budget disposez-vous pour votre pack débutant complet ?
Etes-vous à l'aise avec la technologie et le matériel électronique ?
⚠️ Il semblerait que certaines questions soient sans réponse
Cigaretteelec conseille les vapoteurs débutants
Super merci !
Voici le pack débutant complet que je vous recommande

La sélection Cigaretteelec : spécial débutant

Vous souhaitez choisir votre ecigarette rapidement? Ci-dessus la sélection de l'équipe Cigaretteelec.fr ! Les meilleurs modèles de cigarette électronique pour bien débuter dans la vape.

Logo Avis Vérifiés
Nos clients donnent leur avis sur cigaretteelec.fr
Aidez-nous à nous améliorer grâce à Avis vérifiés
5122 avis
Obtenus au cours des 12 derniers mois.
4,8/5
étoiles vides étoiles pleines
Voir tous les avis

Introduction à la ecigarette

La cigarette électronique, ou ecigarette, est un dispositif qui permet de reproduire les sensations d’une cigarette de tabac classique.

La combustion du tabac est alors remplacée par la vaporisation d’un e-liquide, nicotiné ou non.

Quel que soit le modèle, le principe de fonctionnement d’une cigarette électronique reste le même : une batterie est associée à un atomiseur qui contient à la fois le e-liquide et une résistance qui, lorsqu’elle est chauffée à une certaine température, transforme le e-liquide en vapeur.

Anatomie d'une cigarette électronique

Anatomie d'une cigarette électronique
Anatomie d'une cigarette électronique
Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique Anatomie d'une cigarette électronique
Clearomiseur Batterie Drip tip Réservoir Base Résistance Switch Top cap
Le clearomiseur est la partie supérieure de votre cigarette électronique. Il intègre la résistance, le drip tip et sert de réservoir au précieux E Liquide. La batterie est l’élément qui alimente la résistance en énergie. Elle comporte le bouton switch qui active la ecigarette. Le drip tip est l’embout buccal par lequel on aspire la vapeur produite par la cigarette électronique. Le réservoir permet de stocker le e-liquide. Il est généralement conçu en pyrex pour résister à la chaleur. La base du clearomiseur accueille généralement la résistance. Il fait le lien entre le clearomiseur et la batterie. La résistance est l’élément qui vaporise le eliquide. Elle est composée d’un fil résistif et d’une mèche, généralement de coton. Le switch est le bouton principal : il sert à allumer, éteindre et déclencher la vaporisation. Le top cap est situé au sommet du clearomiseur. Il sert de base au drip tip (embout buccal).
En savoir plus

L'importance de la première ecigarette

En tant que vapoteur débutant, votre rapport à la vape sera largement influencé par vos première bouffées sur votre cigarette électronique.

Si cette première expérience s’avère décevante, vous risquez fortement de vous retourner vers la solution la plus “facile” : la cigarette. Pour un vapoteur débutant, la moindre difficulté peut être une raison d’abandonner.

Témoignages de nos vapoteurs
Calculateur d'économies : Vape vs Tabac

Et après ?

Si tout se passe bien, vous serez rapidement tenté d’évoluer vers un autre modèle de cigarette électronique, plus technique, plus puissant, ou répondant à un autre style de vape plus orienté vers le plaisir et/ou la production de vapeur.

Les choses à savoir avant de commencer

Vous allez très vite vous rendre compte que le monde de la vape est un monde fascinant, avec son propre lexique, ses propres codes, et ses propres innovations.

De votre première cigarette électronique aux atomiseurs reconstructibles et mods méca, vous allez en apprendre des choses !

En attendant, on vous dit tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

4 bonnes raisons de passer à la cigarette électronique

La cigarette électronique peut servir de substitut nicotinique aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Elle permet de reproduire les sensations d’une cigarette de tabac, en remplaçant la fumée par de la vapeur. Cette vapeur est le résultat de la vaporisation d’un eliquide, qui peut alors être nicotiné pour aider au sevrage tabagique.

Le meilleur substitut nicotinique

Lorsqu’on fume une cigarette, le taux de nicotine dans le sang augmente de manière exponentielle. Les molécules de nicotine arrivent depuis les poumons et viennent s’ancrer directement sur les récepteurs présents dans le cerveau. La nicotine atteint plus ainsi plus rapidement le cerveau lorsqu’elle est inhalée.

En conservant ce mode d’administration, la e-cigarette se pose comme le substitut nicotinique le plus efficace, avant les chewing-gums et les patchs nicotinés.

L’impact sur la santé

Ce n’est pas la nicotine qui rend la cigarette nocive : c’est la combustion. C’est donc la fumée et ses nombreuses substances toxiques et cancérigènes qui sont responsables de la plupart des maladies liées au tabagisme. Si la e cigarette reproduit l’inhalation de la cigarette de tabac, elle ne crée aucune combustion. Elle est donc beaucoup moins dangereuse pour la santé que le tabac.

Le prix

Vapoter coûte bien moins cher que fumer. Si le prix d’achat d’une cigarette électronique peut sembler élevé, il est très rapidement compensé par les nombreuses économies que vous ferez en arrêtant le tabac. Un flacon de e-liquide, qui représente entre 4 et 10 paquets de cigarettes (selon votre matériel et vos habitudes), ne vous coûtera en moyenne que 6€. De son côté, une résistance de rechange ne vous coûtera que 3€ en moyenne.

Imaginons que vous optez pour une e cigarette intermédiaire à environ 50€ et que vous prenez en plus 3 flacons de e-liquide ainsi que deux résistances de rechange… Vous aurez ainsi l’équivalent de 12 à 30 paquets de cigarettes pour environ 75€. On vous laisse calculer combien d’économies cela représente par rapport à ce que vous dépensez actuellement.

Zéro vapotage passif

Le vapotage passif n’existe pas. Lors de l’inhalation, moins de 1% de la nicotine présente dans la vapeur inhalée est rejetée par le vapoteur. Plus de 85% des autres composants, notamment la base utilisée pour la confection des eliquides, reste également dans les poumons du vapoteur. En réalité, la fumée recrachée par le vapoteur est essentiellement constituée de vapeur d’eau et d’arômes.

Le fonctionnement d’une cigarette électronique

Nous l’avons vu, chaque cigarette électronique est composée d’une batterie, d’un réservoir, et d’une résistance, qui produisent ensemble la vapeur inhalée par le vapoteur.

La batterie
Batterie de ecigarette

La batterie sert à alimenter la résistance en électricité. On distingue généralement deux formes de batteries :

Les batteries au format box intègrent généralement un écran qui permet d’afficher les informations nécessaire lors d’une séance de vape, comme le mode de vape employé et l’autonomie de la batterie. Oui, il est possible de vaper selons différents modes. Pas de panique, nous y reviendrons.

Parmi ces batteries, on peut de nouveau distinguer deux grands types :

  • Les tubes et box avec batterie intégrée
  • Les tubes et box fonctionnant avec des accumulateurs, ou accus

Les accus sont des types de piles spécifiques permettant d’obtenir une plus grande autonomie qu’avec une batterie traditionnelle. Leur utilisation est généralement réservée aux vapoteurs intermédiaires et avancés, car elle nécessite un peu plus de technique et d’organisation. Un vapoteur débutant avec des connaissances en électricité saura tout de même s’en servir sans risque.

Quoi qu’il en soit, une batterie de cigarette électronique est toujours dotée d’un bouton “switch”, ou “switch fire”, qui permet à la fois de vaper et d’allumer et éteindre la cigarette électronique. Suivant le type de batterie, elle peut aussi comporter divers boutons de réglages qui permettent de naviguer entre les différents modes de vape et de régler des valeurs comme la puissance ou la température de vape.

La plupart des batteries du marché répondent au standard 510, ce qui leur permet d’être associées avec la grande majorité des atomiseurs et clearomiseurs du marché.

Le clearomiseur
Clearomiseur de ecigarette

De manière, générale, on parle d’atomiseur pour parler de l’élément responsable de la projection d’un liquide. Mais en matière de cigarette électronique, c’est un peu plus compliqué. On distingue ainsi les clearomiseurs et les atomiseurs dits “reconstructibles”, qui s’adressent à un public plus averti.

Un clearomiseur est toujours composé d’un réservoir (tank) et d’une résistance. Il sert à la fois au stockage et à la vaporisation du eliquide via la résistance. Il comporte également une base, qui lui permet d’être relié à la batterie, ainsi qu’un embout buccal, appelé drip tip, qui permet au vapoteur d’inhaler la fumée. Certains clearomiseurs sont enfin doté d’un débit d’air réglable, appelé Airflow. Un Airflow réglable prend généralement la forme d’une bague qui comporte des ouvertures plus ou moins grandes. On règle ainsi l’air entrant dans le clearomiseur, et donc la sensation à l'inhalation, en faisant tourner cette bague.

La résistance
Resistance de ecigarette

La résistance insérée dans le clearomiseur est composée d’un fil résistif et de coton. c’est ce fil résistif qui, en chauffant, vaporise le e-liquide. Le rôle du coton présent dans la résistance est d’emmener le eliquide vers le fil résistif par capillarité. La résistance doit être changée toutes les 2 à 4 semaines environ. On repère l’usure d’une résistance à plusieurs éléments :

  • Un goût de brûlé
  • Une baisse de la production de vapeur
  • Une baisse du rendu des saveurs

Ainsi, si vous identifiez un ou plusieurs de ces signes, c’est qu’il est temps de changer de résistance !

Notez que chaque clearomiseur posséde ses propres résistances, pensez bien à vérifier la compatibilité avant de les changer.

Les différents types de cigarette électronique

Afin de répondre aux besoins de tous les vapoteurs, il existe aujourd’hui une multitude de ecigarettes. On distingue ainsi plusieurs types de cigarettes électroniques, s’adressant à plusieurs niveaux de vape.

Les différents types de cigarette électronique
Les cigarettes électroniques dites “classiques”

On a tendance à qualifier de “classiques” les cigarettes électroniques de format tube. Discrètes et simples d’utilisations, ces cigarettes électroniques sont souvent conseillées aux vapoteurs débutants. Il existe cependant de plus en plus de modèles “classiques” conçus pour des vapoteurs intermédiaires ou avancés.

Les cigarettes électroniques de type “box”

Elles sont composées d’un clearomiseur et d’une batterie de type box, à la forme plus ou moins rectangulaire. Ces ecigarettes sont généralement plus puissantes, plus autonomes, et offrent une plus grande possibilité de réglages.

Les cigarettes électroniques de type “pod”

Ces cigarettes électroniques de nouvelle génération sont des modèles tout-en-un d’une grande simplicité d’utilisation. Compact et discrets, les pods séduisent de plus en plus de vapoteurs, débutants comme confirmés. Jusqu’ici assez limités, ils sont de plus en plus puissants.

Les mods experts

On qualifie de “mod” les cigarettes électroniques “modifiables”, qui sont des modèles fonctionnant sur accus avec une très forte puissance. On distingue les mods électro, qui sont dotés d’un logiciel appelé “chipset”, et les mods méca, qui ne comporte aucun logiciel. Attention, on est ici sur du matériel expert qui nécessite une grande expérience de vape et de bonnes connaissances en électricité.

Les différents modes de vape

Suivant les modèles de cigarette électronique, il est possible de vaper suivant divers modes de vape.

Le mode power

Le mode le plus largement utilisé est le mode Power, autrement dit, à puissance variable. En faisant varier la puissance (en watt) de sa e-cigarette, le vapoteur peut alors décider de faire plus ou moins de vapeur, de vaporiser plus ou moins de eliquide, et donc, d’inhaler plus ou moins de nicotine.

Le mode température

Il est possible également de faire varier la température de chauffe de sa résistance avec le mode contrôle de température (TC). Attention, ce mode ne doit-être utilisé qu’avec des résistances prévues à cet effet. Il est réservé aux vapoteurs avancés voire experts.

Inhalation directe ou indirecte ?

L'inhalation indirecte

Les fumeurs sont naturellement plus familiers de l’inhalation indirecte, qui consiste à stocker la fumée en bouche avant de l’envoyer vers les poumons. C’est le mode d’inhalation instinctif, que l’on reproduit par exemple lorsqu’on boit avec une paille. Nous vous conseillons donc de commencer avec ce type de tirage pour reproduire plus fidèlement la sensation d’une cigarette.

L'inhalation directe

L’inhalation directe a beau être moins instinctive, elle attire cependant de nombreux vapoteurs en quête de nouvelles sensations de vape. C'est la même que lorsque vous fumez le narguilé. La plupart des vapoteurs finissent par passer à ce mode d’inhalation lorsqu’ils évoluent dans leur vape. L’inhalation directe permet d’envoyer la vapeur directement dans les poumons. C'est la même que lorsque vous fumez le narguilé. La plupart des vapoteurs finissent par passer à ce mode d’inhalation lorsqu’ils évoluent dans leur vape. L’inhalation directe produit de plus gros nuages de fumée.

Aller plus loin dans le choix de sa ecigarette

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de cigarettes électroniques, difficile parfois de s’y retrouver au milieu de toutes ces références ! Nous sommes là pour vous aider à vous orienter vers le bon matériel. Puissance, autonomie, look et budget sont autant d’éléments à prendre en compte dans le choix de sa future cigarette électronique.

Les critères à prendre en compte

Pour vous orienter vers le modèle de cigarette électronique le plus adapté à vos nouveaux besoins, vous devez tenir compte de plusieurs éléments :

La puissance

Qui dit puissance dit vapeur. Si vous estimez que votre ecigarette ne produit pas assez de vapeur, c’est probablement parce qu’elle n’est plus assez puissante pour vous. Si vous souhaitez faire de gros nuages, optez pour un modèle ayant une puissance maximale d’au moins 40W.

L’autonomie

La capacité de la batterie s'exprime en "mah". Cette information est toujours indiquée sur nos fiches produits. Si vous avez l’impression de passer votre temps à recharger votre e-cigarette, c’est sûrement parce que votre batterie ne vous offre pas assez d’autonomie. Optez donc pour un modèle avec une autonomie supérieure, voire une box avec accus pour une autonomie rallongée.

Le type d’inhalation

De manière générale, on oriente les vapoteurs débutants vers l’inhalation indirecte (MTL), qui correspond à une inhalation plus instinctive et plus proche de celle employée par les fumeurs de tabac. Avec l’expérience, de nombreux vapoteurs finissent par se tourner vers l’inhalation directe (DL), qui est mieux adaptée aux modèles de cigarette électronique les plus puissants. C’est le mode d’inhalation qui permet d’obtenir le plus de vapeur.

Le niveau d’expertise

Vouloir évoluer dans sa vape, c’est bien, mais il ne faut aller trop vite. Ne vous orientez pas vers un matériel expert si vous n’avez pas les connaissances technique et l’expérience nécessaire et montez progressivement en gamme.

Envie d’aller (encore) plus loin ?

Le lexique de la vape

Quelques choses à savoir avant de faire évoluer votre vape

Résistance et puissance

La résistance est l’élément responsable de la chauffe du eliquide, et donc, de sa vaporisation.

Chaque résistance correspond à un clearomiseur donné, toutefois certains modèles de clearomiseur sont plus polyvalents que d’autres, et supportent une plus grande plage de résistances. Chaque résistance est conçue pour fonctionner à une puissance donnée. Voici un bref rappel des correspondances :

RESISTANCE PUISSANCE BATTERIE
inf. à 1,5 ohm inf. à 10 watts
1 ohm - 1,5 ohm 9 à 15 watts
0,5 ohm - 1 ohm 20 à 35 watts
0,3 - 0,5 ohm 20 à 60 watts
0,15 - 0,3 ohm 20 à 100 watts (réglage expert)

Tube ou box, quelles différences ?

Il existe plusieurs formats de cigarettes électroniques, qui offrent diverses sensations de vapes et répondent à différents besoins.

Ecigarette : stick ou box
Des tubes pour tous les niveaux de vape

Contrairement aux idées reçues, les cigarettes électroniques au format tube ne sont pas seulement réservés aux débutants. De plus en plus de modèles pour vapoteurs intermédiaires et avancés sont désormais proposés dans ce format. Les cigarettes au format tube présentent l’avantage d’être plus compactes que celles de type box, tout en apportant puissance et d’autonomie.

Les box : plus de modes et plus de réglages

Les cigarettes électroniques au format box offrent l’avantage d’une vape plus personnalisable. Généralement dotées d’un écran, elles permettent de naviguer entre plusieurs modes de vape et de configurer de nombreux paramètres.

Elles sont moins compactes que les box au format tube, mais peuvent être associées plus harmonieusement avec d’autres clearomiseurs de part leur format plus large.

Batterie intégrée ou accus ?

Les avantages de la batterie intégrée

Si la batterie intégrée a bien un avantage… c’est qu’elle est intégrée. Vous n’avez donc aucune question de compatibilité ou d’utilisation à vous poser. Les cigarettes électroniques avec batterie intégrée sont donc, quelle que soit leur puissance, les plus simples d’utilisation.

Les avantages des accus

S’ils nécessitent un peu plus de manipulations, les accus présentent l’avantage d’offrir une plus grande autonomie aux cigarettes électroniques compatibles. Encore plus lorsqu'il s'agit de modèles fonctionnant avec plusieurs accus ! Les accus permettent également de pouvoir toujours avoir une batterie de réserve sur soi : il suffit de se déplacer avec des accus chargés pour ne jamais se retrouver à court de batterie.

C’est quoi un clearomiseur sub-ohm ?

Résistance et puissance

Le passage du courant à travers une résistance dite “de puissance” crée de la chaleur : c’est ce qu’on appelle l’effet Joule. C’est cet effet Joule qui permet à la résistance d’une cigarette électronique de vaporiser le eliquide. Plus la valeur de la résistance est basse, plus elle sera en mesure de créer de la chaleur.

Les résistances sub-ohm, autrement dit “dont la valeur est en dessous de 1 ohm”, sont ainsi celles qui permettent de vaper avec la puissance de vape la plus élevée. un clearomiseur sub-ohm est tout simplement un clearomiseur conçu pour supporter ce genre de résistance.

Puissance et vapeur

Vous l’avez compris, qui dit puissance élevée dit forte chaleur au niveau de la résistance, qui vaporise alors beaucoup plus de eliquide. Cela signifie que plus la résistance sera basse, plus la puissance de vape sera élevée. En conclusion, plus votre résistance sera basse, plus vous produirez de vapeur.

Les clearomiseurs sub-ohm sont donc ceux qui permettent de produire le plus de vapeur.

C’est quoi le reconstructible ?

Le terme reconstructible désigne tous les clearomiseurs qui accueillent des résistances “faites maison”. Le principe reste cependant le même que pour n'importe quelle résistance : un fil résistif qui chauffe et du coton pour acheminer le eliquide. La seule différence, c’est que c'est le vapoteur lui-même qui assemble ces deux éléments.

Il qui peut donc choisir librement la valeur de sa résistance, ou encore, le type de fil et de coton utilisés. Ces atomiseurs possèdent ainsi un plateau de montage qui permet d’installer sa résistance dans son atomiseur.

Comment fabriquer sa résistance ?

Pour fabriquer soi-même ses résistances, il faut d’abord avoir le matériel adéquat :

Vous allez en effet devoir mettre en forme votre fil résistif en formant des spires. C’est le diamètre du tube final et le nombre de spires qui le composent qui définissent la valeur de la résistance. Il suffit ensuite d’insérer un morceau de coton à l’intérieur de votre coil, et de l’imbiber de eliquide. Il ne vous reste plus qu'à vaper !

Les différents atomiseurs reconstructibles

Il existe 3 principaux types d’atomiseurs reconstructibles :

Les différents types atomiseurs reconstructibles
Les RTA

RTA est l’acronyme de “Rebuildable Tank Atomizer”. Comme leur nom l’indique, ces atomiseurs reconstructibles possèdent un réservoir qui leur permet de stocker le eliquide.

Le coton inséré dans la résistance doit donc légèrement tremper dans le réservoir pour s’imbiber de eliquide et ainsi alimenter correctement la résistance.

Le bon dosage de la quantité de coton insérée dans le coil est donc primordial pour éviter les fuites. La mèche de coton doit également être assez compacte pour qu'il n'y ait pas trop de liquide qui remonte vers la résistance.

Les RDA

RDA est l’acronyme de “Rebuildable Dripping Atomizer”.

Ces atomiseurs reconstructibles présentent la particularité de ne pas avoir de réservoir. Pour les alimenter en e-liquide, il faut donc déposer du eliquide sur sa résistance au compte-gouttes. C’est d’ailleurs de là que vient le terme de dripper, le nom courant donné à ces atomiseurs (drip signifiant “goutte” en anglais).

Avec une résistance au plus près du trip tip, les drippers offrent ainsi un rendu des saveurs exceptionnels et une belle quantité de vapeur.

Il existe également des drippers de type BF, pour Bottom Feeder. Ces drippers sont alimentés par une connectique située en dessous du plateau de montage, qui permet de lier le dripper à un petit réservoir de eliquide. Situé dans la box, ce petit réservoir en plastique souple permet ainsi d'envoyer le liquide vers le dripper par simple pression.

Les RDTA

Il existe enfin des atomiseurs reconstructibles hybrides, dits RDTA, qui permettent de conjuguer les avantages du dripper avec ceux de l’atomiseur avec réservoir. On obtient ainsi un atomiseur reconstructible avec un superbe rendu des saveurs et une vapeur abondante, conjugués avec une bonne autonomie en eliquide.

Les règles à respecter avec le reconstructible

Avant d’utiliser votre atomiseur reconstructible, vous devez respecter quelques étapes :

  • Vérifiez que votre fil résistif chauffe uniformément
  • Testez votre montage sur un ohmètre ou une box électro
  • Pour des raisons de sécurité, évitez vaper avec une résistance en dessous de 0.15 ohm

Respectez scrupuleusement ces règles de sécurité, surtout si vous utilisez un mod méca !

Précautions d'emploi liées à l'utilisation des mods

C’est quoi un mod ?

Le terme mod est une abréviation de “modifiable”. Il désigne les cigarettes électroniques dont il est possible de modifier une caractéristique. Globalement, l'appellation mod regroupe toutes les batteries fonctionnant avec des accus amovibles, et donc, une autonomie modifiable. On distingue deux types de mods : les mods électro et les mods méca.

Les mods électro

Comme leur nom l’indique, les mods électro sont des mods équipés d’un circuit électronique. Ils fonctionnent donc avec un chipset, un petit logiciel qui aide à naviguer entre les modes, effectuer ses réglages de vape, et ainsi sécuriser l’équipement contre la surchauffe et les courts-circuits. Les vapoteurs intermédiaires peuvent donc utiliser des mods électro sans aucun risque.

Les mods méca

Les mods méca, ou mécaniques, sont des mods qui ne possèdent aucun circuit électronique ni chipset. Ils ne comportent donc aucune sécurité contre la surchauffe ou les court-circuits, et ne peuvent faire l’objet d’un quelconque réglage. Ce sont alors l’accu et la valeur de la résistance qui définissent le type de vape. Les mods méca sont donc réservés à des vapoteurs très expérimentés, qui maîtrisent parfaitement la Loi d’Ohm et l’effet Joule.

Quelques précautions à prendre

Les accus doivent être manipulés avec précaution. Ils ne doivent jamais être transportés sans housse de transport sous peine de risquer de se décharger subitement au contact d’un objet métallique. Il faut aussi bien veillez à les insérer dans le bon sens sous peine de provoquer un court-circuit dans votre ecigarette.

Les règles à respecter avec les accus

Les mods méca n’ont aucun réglage. L’accu placé dans le mod méca délivre alors sa tension maximale jusqu’à ce qu’il n’ait plus d’autonomie. La puissance envoyée est donc définie par le courant de décharge de l’accu et la valeur de la résistance.

  • Rangez et transportez toujours vos accus dans des boîtes ou des housses en silicones prévues à cet effet
  • N’utilisez jamais un accu qui semble abîmé ou défectueux
  • Vérifiez bien que vos accus sont placés dans le bon sens dans votre mod