beautiful, cute, enjoymentTop Santé a dévoilé les estimations choc de l’Organisation Mondiale de la Santé. D’après l’OMS d’ici l’année 2030, 8 millions de personnes mourront du tabac par an.

Fumer tue

Fumer tue ce n’est pas un scoop ! Mais combien de personnes sont-elles susceptibles de mourir suite à la consommation de tabac ? Entre 6 et 8 millions par an d’ici à 2030 d’après l’Organisation mondiale de la santé qui a publié en concertation avec l’Institut national du cancer des Etats-Unis une étude à ce sujet. Un constat alarmant fait par l’OMS qui estime voire regrette que les gouvernements nationaux ne soient pas plus enclins à utiliser les outils mis à leur disposition pour lutter contre le tabagisme.

« Le nombre de décès liés au tabac devrait augmenter et passer d’environ six millions à huit millions de décès annuels d’ici à 2030, dont 80% dans des pays à revenu faible ou intermédiaire »  indique le rapport relayé par Top Santé

8 millions de personnes mourront du tabac par an, faute d’investissement ?

D’après l’OMS sur les années 2013-2014, moins de 1 milliard de dollars auraient été investis dans des politiques de réduction du tabagisme par les gouvernements. Alors même que les conséquences du tabagisme auraient un impact sur l’économie mondial de près de 1000 milliards de dollars par an, en tenant compte de l’argent employé pour le traitement des maladies liées au tabagisme, mais aussi le coût estimé d’absence et de manque de productivité des employés ayant contracté une maladie due au tabagisme.

Pour l’OMS, le constat est sans appel. Pour limiter le tabagisme et inciter les fumeurs à se sevrer, il faut imposer une taxe élevée sur les cigarettes. Ce que refusent certains pays aux faibles revenus, qui craignent une explosion de la contrebande et une perte d’argent conséquente.