L’entourage est déterminant dans le sevrage tabagique

Demain j’arrête ! Une promesse de fumeurs à laquelle s’est intéressé France Culture. Alors que pour la première fois en France une manifestation nationale incitait les fumeurs à sevrer du tabac, le Média a interrogé Olivier Smadja, responsable du projet Mois sans Tabac à Santé Publique France. L’homme a raconté la genèse du projet. Moi(s) sans Tabac est désormais terminé et la manifestation semble avoir eu de nombreux retentissements, tant dans les témoignages de particuliers que dans la presse.

Les proches sont déterminants dans le sevrage tabagique

« On est allé regarder les pays dans lesquels la lutte contre le tabagisme avait été particulièrement efficace », explique Olivier Smadja au micro de France Culture. C’est notamment le cas en Angleterre, un pays souvent cité comme exemple pour sa politique de lutte contre le tabagisme. Parmi les actions menées par le gouvernement : Stoptober, une manifestation également collective de lutte contre le tabagisme dont l’idée est de s’entraider pour se sevrer. Un événement à succès puisqu’il a généré 50% d’arrêt supplémentaire en 2012 lors de la première édition.

Les équipes d’Olivier Smadja ont donc fait le pari d’adapter la manifestation en France et de la proposer au mois de novembre sous le nom de Moi(s) sans tabac. Une opération compliquée à monter notamment à cause de la réforme des régions incluant une fusion de services. Un travail de plaidoyer de cette opération a été nécessaire.

Si le kit a été l’outil le plus médiatisé de l’opération, pour Olivier Smadja le plus important est l’entraide notamment par un professionnel de santé, l’aide à distance au travers de Tabac Info service, et l’application de coaching pour aider les fumeurs. « La première tentative des fumeurs se fait souvent de manière spontanée », explique aussi le responsable du projet Moi(s) sans tabac.  Les fumeurs font souvent plusieurs tentatives avant de parvenir. Pendant ces multiples tentatives les professionnels de santé et les outils sont importants, le côté collectif aussi. « Les supporters des fumeurs », qu’ils soient conjoints, amis ou famille sont déterminants pour faciliter l’arrêt du tabac.

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *