Comment fabriquer son eliquide DIY ?

Les 3 manières de faire son DIY

Prêts à booster

Avantages

  • Le choix! Actuellement 481 références sur notre site.
  • Pas de temps de maturation (steep). Ajoutez vos boosters de nicotine, secouez et vapez!

Inconvénients

  • Prix moyen un peu moins intéressant que les 2 autres options. Comptez en moyenne 3,00€ contre 5,50€ pour du prêt-à-vaper (10ml à 6mg).
  • Taux de nicotine limité par la taille des flacons (6 mg max en général).

DIY facile

Avantages

  • Hyper économique. Comptez en moyenne 0,70€ contre 5,50€ pour du prêt-à-vaper (10ml à 6mg).
  • Aucune connaissance, aucun calcul, ni aucun matériel requis. Mélangez simplement les éléments fournis.

Inconvénients

  • Le temps de maturation (steep) peut être plus ou moins long selon l’arôme sélectionné.
  • Le choix... Actuellement 43 références sur notre site.

DIY

Avantages

  • Un Max de E Liquide à prix mini! Comptez en moyenne 0,70€ contre 5,50€ pour du prêt-à-vaper (10ml à 6mg).
  • Concevez et partagez vos propres recettes comme un vrai Chef!
  • Le plaisir personnel d’une activité plaisante et ludique.
  • Le choix! Actuellement 503 références d'arôme sur notre site.

Inconvénients

  • Le temps de maturation (steep) peut être plus ou moins long selon l’arôme sélectionné.
  • Le DIY nécessite quelques calculs et un peu de matériel.

Faire son DIY de A à Z

De quoi avez-vous besoin ?

Préparer son plan de travail

Avant de commencer à fabriquer votre liquide, assurez-vous de vous installer sur un plan de travail propre et sec. Vérifiez que votre matériel est propre et fonctionnel, et que vous avez bien tous les accessoires nécessaires avant de vous lancer (flacons vides, aiguilles…). Si possible, protégez vos mains avec des gants en latex : la nicotine est un agent irritant lorsqu’il est en contact avec la peau.

Vous avez tout ? C’est parti.

Préparer son plan de travail

Faire son mélange

On commence son DIY en ajoutant les arômes, puis la nicotine, avant de compléter le reste du flacon avec la base neutre. Si vous voulez ajouter un additif, pensez également à l’insérer avant la base.

Pour ce qui est du calcul des proportions, si le taux de nicotine est facilement déterminable grâce à notre calculateur, le dosage des arômes nécessite quelques ajustements. Rassurez-vous c’est très simple !

Verser les arômes et la nicotine dans la base neutre

Le dosage des arômes

En effet, le dosage des arômes s’effectue selon un % de dilution. Lorsqu’un arôme doit être dosé à 15%, cela signifie que la quantité d’arôme doit représenter 15% du volume total du flacon. Pour un flacon de 100ml, cela équivaut donc à 15ml.

Pour savoir quelle quantité d’arôme ajouter à un flacon d’une autre capacité, il vous suffit simplement de multiplier 0.15 (15/100, soit 15%) le volume total du flacon de liquide DIY que vous souhaitez réaliser.

Pour un flacon de 30ml, cela donne donc : 0.15 x 30 = 4.5ml d’arôme concentré.

Si vous souhaitez utiliser plusieurs arômes, divisez ce chiffre par le nombre de saveurs que vous souhaitez utiliser.

N’oubliez pas d’adapter le dosage en fonction de la composition de votre base, les bases contenant plus de 50% de VG nécessitant un léger surdosage.

Ampoule - Suivez les bons plans Cigaretteelec Halo - Suivez les bons plans Cigaretteelec
Déterminer précisement vos dosages
Utiliser notre calculateur DIY

Mise en flacon et temps de steep

Le DIY de eliquide a certes des avantages, mais cela nécessite d’avoir un peu de temps devant soi et une certaine organisation. Rassurez-vous : il n’y a vraiment rien de compliqué à fabriquer ses eliquides !

Au delà de la confection de votre liquide, qui ne vous prendra jamais plus de 30 minutes, vous allez devoir vous armer de patience et laisser aux arômes de votre recette le temps de maturer. Ce temps de maturation, appelé temps de steep, varie en fonction de la nature des arômes utilisés (voir plus bas).

Nous vous conseillons également de laisser votre liquide steeper un peu plus longtemps si vous l’avez réalisé avec une base contenant beaucoup de VG.

Type d'arôme Temps de steep
Fruité mono-arôme 0 à 5 jours
Fruité multi-arôme 3 à 7 jours
Menthe, café, vanille, anis 7 à 15 jours
Gourmands (caramel, céréales...) 15 à 20 jours
Classics (goût tabac) 15 jours minimum

Il est ainsi déconseillé de vaper un liquide DIY immédiatement après l’avoir fabriqué : les saveurs ne seront probablement pas au rendez-vous. C’est une des raisons pour lesquelles le DIY nécessite d’être organisé pour ne pas se retrouver à cours de liquide !

Ainsi, pensez bien à re-concevoir du e liquide un laps de temps suffisant avant d'être à cours !

Le temps de maturation est primordial pour laisser vos arômes exprimer tout leur potentiel

Tout le nécessaire pour fabriquer son eliquide DIY

Le matériel

Se lancer nécessite l’acquisition de quelques accessoires pour liquides DIY spécifiques, que ce soit pour le dosage des différents ingrédients ou le stockage de vos e-liquides maison.

Des flacons vides

Disponibles dans à peu près toutes les tailles, les flacons vides pour DIY vous permettent de d’effectuer vos mélanges et de stocker vos liquides. A vous de choisir le conditionnement qui vous convient le mieux ! Vous pouvez par exemple stocker votre liquide dans un grand flacon de 100ml et vous servir d’un petit flacon de 10 ou 30ml au quotidien.

Il existe également des flacons gradués qui vous permettent de réaliser vos eliquides en toute simplicité, sans aucune mesure à effectuer !

Des flacons vides

Des pipettes et seringues

Le dosage de la nicotine et des arômes peut nécessiter une certaine précision. Lors d’un dosage au millilitre près, l’utilisation d’une seringue ou d’une pipette graduée peut s’avérer très pratique. Disponibles avec plusieurs contenances, ces accessoires permettent d’effectuer ses mélanges avec une grande précision.

Des pipettes et seringues

D’autres accessoires utiles

Les étiquettes sont très utiles pour vous aider à identifier vos différentes préparations, leur dosage en nicotine, et leur date de confection. Vous allez vite vous rendre compte qu'elles sont quasiment essentielles.

Si vous voulez réaliser de gros volumes de e-liquide, vous pouvez vous procurer des béchers et des entonnoirs, qui vous permettront d’effectuer vos mélanges et de les transférer plus facilement dans vos flacons.

Un ouvre-bouteille spécial vous permettra également d'obtenir un meilleur confort de travail, surtout si vous devez ouvrir des flacons par dizaines, surtout que certains peuvent être un peu récalcitrant.

D’autres accessoires utiles

Les ingrédients

Pour réaliser vos premiers eliquides, vous allez devoir vous procurer quelques ingrédients de base :

La base neutre

La base neutre du e liquide est le composant dans lequel sont dilués la nicotine et les arômes du liquide. C’est un élément qui va avoir un impact considérable sur l’expérience de vape, que ce soit sur le rendu des saveurs ou la quantité de vapeur produite lors de l’inhalation.

Au-delà des critères de marque ou de prix, les bases neutres pour DIY ont des caractéristiques bien précises. Comme les liquides, chaque base neutre présente un ratio PG/VG qui lui est propre. Certaines bases sont ainsi disponibles avec divers ratios PG/VG au choix. Il est même possible d’acheter des bases 100% Glycérine Végétale ou 100% Propylène Glycol et de les combiner pour obtenir le ratio que vous souhaitez. Vous avez donc la possibilité d’avoir n’importe quel ratio PG/VG dans vos liquides DIY !

Quelle base pour quel rendu ?

Le choix du ratio PG/VG de votre base neutre est primordial, et a une influence directe sur les sensations de vape apportées par votre liquide DIY.

Si vous souhaitez obtenir plus de vapeur, vous devrez opter pour un liquide avec une forte proportion de VG. A l’inverse, si vous préférez miser sur le hit et le rendu des saveurs, vous devrez plutôt opter pour un liquide avec une forte proportion de PG.

Un ratio PG / VG en faveur du PG ne produit pas beaucoup de vapeur A l'inverse, un ratio PG / VG en faveur du VG produit beaucoup de vapeur

Vous verrez également que le ratio PG/VG de votre base aura une influence sur le dosage de vos arômes (voir plus bas).

Adapter sa base à son matériel

Vous devez également tenir compte des caractéristiques de votre cigarette électronique pour concevoir le liquide le plus adapté. En effet, les liquides fortement dosés en VG étant plus épais, il convient de les consommer avec un matériel subohm puissant, fonctionnant avec des résistances plus adaptées aux liquides les plus visqueux.

A l’inverse, des liquides contenant une forte proportion de PG tant très fluides, ils ne sont pas adaptés à ce type de matériel, et risqueraient de provoquer des fuites.

Prenez bien en compte ces différents éléments avant de vous décider ! Et si vous ne voulez pas prendre de risques, optez donc pour un ratio équilibré de 50/50.

Le choix du ratio PG/VG aura également une influence sur la quantité d’arômes à ajouter dans votre préparation. En effet, il faut mettre une plus grande quantité d’arômes dans un liquide contenant une forte proportion de VG. Les dilutions conseillées indiquées par les fabricants correspondent généralement à des bases présentant un ratio PG/VG de 50/50. Il convient alors de l’adapter si on décide d’utiliser une autre base.

Par exemple, pour un arôme dont le coefficient de dilution conseillé est de 10% :

  • 15 % dans une base PG/VG de 30/70
  • 10 % une base PG/VG de 50/50
  • 8 % dans une base PG/VG de 70/30
La base neutre

La nicotine

L'ajout de la nicotine nécessite un booster nicotine e liquide DIY. C'est un flacon contenant la dose maximale légale de nicotine.

Deux types de boosters

Comme dans un liquide classique, un liquide DIY peut être réalisé à partir d’un booster de nicotine classique ou de sels de nicotine. Si vous avez besoin d’un e liquide fortement dosé en nicotine, vous allez pouvoir grâce aux sels de nicotine créer des liquides contenant jusqu’à 20mg de nicotine sans aucun problème de hit ou d’irritation de la gorge.

Choisir son taux de nicotine

Fumeur occasionnel
Fumeur
occasionnel
- de 5 cigarettes / jour
3 à 6mg
Fumeur modéré
Fumeur
modéré
5 à 10 cigarettes / jour
6 à 12mg
Fumeur régulier
Fumeur
régulier
10 à 20 cigarettes / jour
12 à 16mg
Fumeur invétéré
Fumeur
invétéré
+ de 20 cigarettes / jour
16 à 20mg

Le taux de nicotine de votre liquide DIY doit être le même que celui que vous vapez au quotidien, en fonction de votre ancienne consommation de cigarettes et de vos habitudes de vapoteur. Sachez cependant que le DIY vous permet d’adapter ce dosage avec une plus grande finesse.

En effet, les liquides sont généralement proposés avec 4 ou 5 différents dosages : 0mg, 3mg, 6 ou 8mg, 11 ou 12mg, 16 ou 18mg et enfin 10 et 20mg pour les e-liquides aux sels de nicotine. Il se peut que votre dosage idéal se situe entre 3 et 6, entre 8 et 11, ou entre 12 et 16… Avec le DIY, vous allez pouvoir tester des valeurs intermédiaires afin d’obtenir LE liquide parfaitement adapté à vos besoins.

La nicotine

Les arômes et additifs

Une multitude d’arômes à combiner

Vous trouverez dans notre catalogue plusieurs dizaines de références d’arômes concentrés pour DIY. Certains s’inspirent directement des recettes de liquides célèbres, tandis que d’autres proposent des recettes originales, exclusivement disponibles en DIY. Vous trouverez également de nombreux arômes de type “mono-arôme”, que vous pouvez par exemple combiner pour obtenir une recette unique. Tout est possible en matière de DIY !

La seule règle à respecter réside dans le dosage. Si vous combinez plusieurs arômes, pensez à répartir la quantité d’arômes conseillée entre les différentes saveurs choisies ! Par exemple, si vous utilisez trois arômes avec une dilution conseillée de 15%, vous devrez mettre 5% de chaque arôme pour bien respecter le dosage pour obtenir une quantité finale correcte.

Arômes eliquide

Des additifs pour personnaliser votre recette

Vous pouvez ajouter des additifs e liquide spécifiques pour personnaliser encore plus vos recettes DIY. Effet frais, goût sucré ou acidulé, note de vanille, de bonbon ou de noisette grillée, il est possible d’ajouter de très nombreux additifs à votre préparation DIY pour la rendre unique. Le dosage de ces additifs se compte en goutte. On considère qu’il faut entre 20 et 40 gouttes d’additif pour 100ml de préparation.

Les avantages du DIY

La fabrication de eliquides pour cigarette électronique maison nécessite certes un peu plus de temps et d’investissement que de commander simplement des e-liquides prêt-à-vaper. Mais une fois le matériel acheté et la technique maîtrisée, cela présente de nombreux avantages !

Le e-liquide DIY coûte moins cher

En effet, le fait de réaliser soi-même ses e liquides permet de réduire environ de moitié le coût de sa vape. Alors qu’un e liquide prêt-à-vaper coûte en moyenne 5 euros pour 10ml, il est possible de réaliser plus de 20ml de liquide DIY pour le même prix ! Pour les vapoteurs avancés, qui ont généralement une grosse consommation de liquide, cela représente d’énormes économies !

Le e-liquide DIY est personnalisable

Répartition PG/VG, type de nicotine, arômes, quantité… Vous avez tous les choix ! Quel que soit le type de liquide que vous aimez vapoter, vous allez pouvoir le réaliser en DIY.

Vous souhaitez fabriquer une version sels de nicotine de votre liquide préféré ? C’est possible.

Vous souhaitez personnaliser votre arôme préféré en y ajoutant une saveur supplémentaire ? Un effet frais ? Une note grillée ? C’est possible !

De même qu’il vous est possible de retrouver votre liquide préféré avec n’importe quel ratio PG/VG, pour l’adapter à votre matériel et vos envies de gros nuages.

Illustration de la catégorie e liquide DIY