stoptober

Stoptober 2018 dit une nouvelle fois oui à la cigarette électronique

Chaque année, le Royaume-Uni invite ses concitoyens à se sevrer du tabagisme en octobre. Judicieusement nommée « Stoptober », la manifestation remporte un grand succès à chaque édition. L’an passé l’événement s’était distingué en mettant en avant la cigarette électronique. Comment ? En présentant la vape comme une méthode de sevrage tabagique !

En 2018, Stoptober enorgueilli d’une politique favorable à l’ecigarette, et d’une baisse du taux de tabagisme valorise une nouvelle fois la technique. Avec Stoptober, arrêter de fumer avec l’e-cigarette non seulement c’est possible…mais c’est aussi conseillé.

Stoptober 2018 : Pourquoi s’arrêter en si bonne marche ?

Pourquoi s’arrêter alors que la dynamique est lancée ? Cette question pourrait être la baseline de l’édition 2018 de Stoptober. Lancé en 2012, l’événement peut être fier d’être responsable de 1,5 millions de tentatives d’arrêt du tabac au Royaume Uni ! Rappelons également que les taux de sevrage tabagique au Royaume Uni font partie des plus élevés d’Europe. Et qu’il compte un grand nombre de vapoteurs…En effet, l’association de prévention anti-tabagique ASH a récemment indiqué que le Royaume-Uni comptait 3.2 millions de vapoteurs !

Grâce à une recette efficace reproduite chaque année. Stoptober, c’est une campagne de sensibilisation orchestrée par le Public Health England. C’est aussi un soutien gratuit au sevrage, via l’usage de méthodes comme les substituts nicotiniques, le soutien par la communauté, et aussi la cigarette électronique.

Comment Stoptober valorise-t-il la cigarette électronique ?

En en parlant. Ca paraît simple dit comme ça. Mais ça relève en fait d’une vraie confiance en le produit, d’une conviction. Le Public Health of England place aujourd’hui la cigarette électronique dans la liste des méthodes de sevrage tabagique. D’ailleurs, c’est à l’organisme étatique qu’on doit la fameuse affirmation sur la réduction des risques. Souvenez-vous, ils étaient effectivement les premiers à dire que la cigarette électronique était 95% moins toxique que le tabac.

Pour Stoptober en parler signifie faire campagne autour de la vape. Déjà en 2017, la manifestation n’hésitait pas à inciter les fumeurs à se sevrer avec l’e-cigarette.
On se souvient notamment de la campagne 2017 très explicite à ce sujet.

On y voyait un vapoteur, avec un message accompagnant encourageant clairement au vapotage pour se sevrer du tabac.

Naturellement, le discours de Stoptober 2018 n’est pas de dire que seule la cigarette électronique permet d’arrêter de fumer…Et c’est d’ailleurs ce qu’on aime et salue ! L’idée est d’affirmer que chacun doit trouver sa méthode, et que parmi ces méthodes il y a un outil qui reproduit le geste du fumeur, qui est moins nocif que le tabac et qui marche. En 2018, les outils de communication, les applications d’aide mentionnent que l’e-cigarette est bien une excellente méthode de sevrage, et moins risques que la cigarette papier.

Une communication incitative pour générer une baisse conséquente. C’est le pari que fait désormais chaque année le Stoptober. Et on peut penser qu’il marche, puisque le gouvernement précisait dans un communiqué qu’une personne arrête de fumer toutes les 80 secondes en Angleterre.

 

Publié par

fanny

Fanny rédige des articles liés à l'actualité autour de la cigarette électronique depuis 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *