Article rédigé d’après les informations de Sciences et Avenir publié le 15 janvier 2017.

cigarette électronique remboursée en FranceLa réglementation sur la cigarette électronique est très variable en fonction des pays. En Grande Bretagne par exemple, British American Tobacco dispose de l’agrément pour développer un système électronique de délivrance de nicotine, qui s’inspire clairement de l’e-cigarette. Un outil remboursé, le premier même outil de sevrage tabagique de ce type remboursé ! Un modèle qui pourrait potentiellement être développé dans l’Hexagone. La cigarette électronique remboursée en France ? Allons-nous vers un modèle dans ce sens ? Quelques éléments de réponse apportés par le média Sciences et Avenir.

La cigarette électronique remboursée en France : mythe ou future réalité ?

L’économiste Christian Ben Lakhdar, membre du Haut Conseil de la santé publique (HSCP, France) a affirmé au sujet du cas de la Grande Bretagne que les cigarettiers ont trouvé le  « jackpot ». « Ils fabriquent désormais le poison et l’antipoison… »

Pourtant, le HSCP dans son avis de février 2016 recommandait que la France puisse suivre cet exemple en proposant « une cigarette électronique “médicalisée” afin qu’elle soit potentiellement remboursée par l’Assurance maladie en France ».

Si les recommandations du HSCP sont claires, ce n’est pas encore le cas en France. L’Hexagone et au-delà l’Europe sont plutôt dans une démarche limitative, notamment avec l’interdiction d’usage du dispositif dans les lieux publics, et la naturelle interdiction de vente aux mineurs. L’OMS a par ailleurs acté une politique forte, recommandant aux 180 pays signataires d’interdire la cigarette électronique ou tout du moins de légiférer à son sujet.