accident, action, dangerLa cigarette électronique réduit le risque d’incendie ? Une information valorisant la vape qui nous vient tout droit du Royaume-Uni. D’après le responsable des pompiers de l’ombre l’abandon de la cigarette papier au profit du vapotage réduirait la mortalité due aux incendies.

La cigarette électronique pour lutter contre les incendies domestiques

Pour le pompier Dan Daly qui exerce au sein de la brigade du feu de Londres, la cigarette électronique réduit le risque d’incendie. La cigarette produit des mégots, des cendres et des allumettes qui si mal éteints peuvent faire naître un incendie. Ce risque est bien entendu bien plus limité avec l’e-cigarette qui n’induit pas de combustion.
Le LFB a dévoilé que le nombre de décès induits par des incendies liés à la cigarette papier a doublé en un an. 21 personnes sont ainsi décédé des suites d’un incendie dû au tabagisme en 2016, ce qui correspond au double par rapport à 2015. 1213 incendies se sont déclarés à cause du tabac en 2016, contre 4 incendies pour la cigarette électronique qui n’ont engendré ni blessés, ni décès.

Une campagne pour aider les gens à sevrer et lutter contre les incendies dus au tabac

La London Fire Brigade a lancé une nouvelle campagne de communication afin d’inciter les londoniens à se sevrer du tabagisme. L’idée est d’expliquer qu’en quittant le tabagisme, non seulement les personnes prennent soin de leur santé, mais évitent aussi le risque d’incendie. Bien que, comme le rappelle Dan Daly, la vape comporte également un risque notamment en cas d’usage d’une mauvaise source d’alimentation.