care, clinic, diseaseLors d’une conférence donnée au centre hospitalier Marc-Jacquet à Melun et dont le contenu a été relayé par le journal La république de Seine et Marne, le Pr Dautzenberg souvent considéré comme l’un des principaux défenseurs de la cigarette électronique a expliqué le rôle du vapotage dans le sevrage tabagique.

Bertrand Dautzenberg invité par le centre hospitalier Marc-Jacquet à Melun

Le médecin très médiatisé Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et tabacologue était invité pour une conférence le lundi 13 mars dernier au sein du centre hospitalier Marc-Jacquet à Melun. Cette conférence s’adressait aux professionnels de santé et avait pour thème : « Quand un fumeur demande conseil à son médecin, souvent celui-ci ne sait pas si c’est bien ou pas de conseiller la cigarette électronique ». Par manque de littérature scientifique au sujet de la potentielle dangerosité ou au contraire de l’innocuité du vapotage, les professionnels de santé se trouvent dans l’impasse. D’où l’importance d’aborder le sujet, et l’intérêt de la présence de celui que la presse nomme parfois « l’avocat du vapotage ».

Le tabac tue 80.000 personnes chaque année

 « Si le tabac rapporte entre 15 et 20 Mds € à l’Etat il est aussi la cause de 80 000 morts par an en France. La prévention est d’une importance majeure mais aussi le fait de se libérer du tabac » , a souligné Dominique Peljak, le directeur de l’hôpital dont les propos sont relayés par le journal La république de Seine et Marne.

Le pneumologue estime que l’intérêt de la cigarette électronique réside dans sa capacité à ne pas faire abandonner de façon brutal la nicotine. Il expliquait à ce sujet lors de la conférence donnée au centre hospitalier que « la cigarette électronique est une solution pour que le fumeur puisse baisser sa consommation de cigarettes tout en restant dans la satisfaction, insiste le professeur Bertrand Dautzenberg. La notion de plaisir est obligatoire sinon les résultats ne sont pas concluants. »

Le tabacologue estime que « l’e-cigarette est l’outil indispensable au sevrage ».