Etude : plus de chances de se sevrer du tabac avec la cigarette électronique

Issue 11 (November) cover imageComment les américains arrêtent-ils de fumer ? Y a-t-il une méthode plus efficace qu’une autre pour sortir du tabagisme ? Pour répondre à ces questions, Brad Rodu et Nantaporn Plurphanswat ont analysé les données issues de l’enquête nationale américaine PATH. Les conclusions des chercheurs ont été publiées dans le  International Journal Environmental Research and Public Health. Conclusions : les américains préfèrent l’arrêt radical, et ont plus de chances de se sevrer du tabac avec la cigarette électronique.

Enquête : les américains arrêtent de fumer sans aide médicale

L’étude démontre que dans la grande majorité des cas, les fumeurs américains choisissent de se sevrer du tabagisme en dehors des parcours médicaux recommandés. Ils choisissent généralement une méthode de sevrage tabagique, avant de tenter d’arrêter de fumer directement. D’autres mixent plusieurs méthodes.

Pour les américains choisissant de se sevrer avec une seule technique, ils optent plus souvent pour la cigarette électronique que pour les patchs ou les médicaments. Ce qui semble être une bonne alternative, puisque d’après les résultats de l’analyse ils ont plus de chances de se sevrer du tabac avec la cigarette électronique, le taux de réussite avec le vapotage étant plus important qu’avec l’arrêt franc.

Plus de chances de se sevrer du tabac avec la cigarette électronique

Pour juger de l’efficacité de la méthode, les données ont été recueillies auprès de fumeurs ayant tenté de se sevrer au moins une fois au cours de l’année précédente, mais aussi auprès de fumeurs ayant arrêté depuis au moins un an. Soit au total  sur 11402 fumeurs et 4919 anciens fumeurs : 4541 avaient tenté d’arrêter de fumer, et 839 cessé au cours des douze derniers mois.

Pour les personnes ayant choisi un arrêt franc et/ou une méthode unique :
-47,7% ont opté pour l’arrêt franc
-24,8 % ont choisi un autre produit tabagique ou la cigarette électronique
-16,5% ont compté sur l’aide de leurs proches
-7,3% ont utilisé un substitut nicotinique
-2,8% ont arrêté avec l’aide d’un médicament

Près de la moitié des anciens fumeurs qui ont arrêté de fumer avec la vape, ont aussi abandonné la cigarette électronique.

La vape, la méthode la plus efficace

Les données sur les méthodes d’arrêt du tabac ont été recueillies auprès de fumeurs « actuels » ayant essayé d’arrêter de fumer au moins une fois au cours des 12 derniers mois ainsi qu’auprès d’anciens fumeurs depuis moins d’un an. Au total sur 11.402 fumeurs actuels et 4919 anciens fumeurs, 4 541 avaient essayé d’arrêter et 839 avaient cessé de fumer au cours des 12 derniers mois.

 

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Une réflexion sur « Etude : plus de chances de se sevrer du tabac avec la cigarette électronique »

  1. Bonjour,

    Mon mari est fumeur depuis longtemps, il a envie d’arrêter mais n’y arrive pas. Les retours sur la cigarette électronique ne sont pas très bons. Personnellement, je pense que pour arrêter, il faut d’abord diminuer et finir par l’arrêt franc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *