Pendant combien de temps peut-on utiliser une résistance ?
Blog CigaretteElecConseils matériel pour e-cigarettesQuelle est la durée de vie d’une résistance ?

Quelle est la durée de vie d’une résistance ?

Temps de lecture estimé : 2 minutes
LinkedIn

Principal consommable de la cigarette électronique, la résistance doit être changée régulièrement. Qu’elle soit prête à l’emploi ou reconstructible, sa durée de vie est définie par plusieurs critères liés à ses conditions d’utilisation. Explications.

La puissance de vape

En matière de résistances, il est difficile de parler d’une durée de vie moyenne. On a tendance à fixer le seuil à quelques semaines, mais suivant les cas, cela peut aller de deux semaines à un mois. La durée de vie d’une résistance dépend en effet de nombreux paramètres.

Par exemple, la puissance de vape employée. Plus on monte en puissance, plus la résistance monte en température. Elle aura donc tendance à s’user plus vite. Encore plus si on ne respecte pas la plage cible indiquée par le constructeur !

On retrouve en effet sur chaque résistance prête à l’emploi la puissance minimale et maximale d’utilisation de la résistance. Cette valeur s’exprime en watts (W). Pour garantir une durée de vie maximale à son matériel, il faut absolument respecter ces valeurs. Si un utilisateur souhaite vaper avec une puissance supérieure à celle indiquée sur la résistance, il doit alors se tourner vers un modèle avec une résistance plus faible.

Le choix du e-liquide

L’autre paramètre à prendre en compte, c’est le e-liquide utilisé. Plus un e-liquide est riche en glycérine végétale (VG), plus il encrassera la résistance. La glycérine végétale est un composant qui a tendance à rendre les e-liquides assez épais. Cela implique que les liquides avec un taux de VG supérieur à 50% usent plus rapidement les résistances. Si la glycérine à tendance à encrasser les résistances, c’est encore pire avec celles qui ne sont pas prévues pour.

Il faut donc bien veiller à choisir sa résistance en fonction de son type de vape, sous peine d’avoir à la changer tous les 3 jours. Si on souhaite produire beaucoup de vapeur, on aura tendance à se diriger vers des liquides avec une grosse proportion de VG. Et donc, un atomiseur prévu à cet effet, avec des résistances adaptées.

Il faut aussi prendre en compte la saveur de son eliquide. Les e-liquides de type gourmand ou malaisien, qui sont donc très sucrés, ont tendance à user plus rapidement la résistance.

Quand changer sa résistance ?

A moins de l’avoir complètement grillée, l’usure d’une résistance n’est pas visible à l’œil nu. On l’évalue principalement à la qualité de sa vape. Deux signes permettent de savoir simplement qu’il est temps de changer : la vapeur et la saveur. Lorsqu’elle chauffe le e-liquide, la résistance voit s’accumuler un dépôt sur son coton. C’est principalement ce dépôt qui est responsable de son usure.

Cela a pour effet d’empêcher la résistance d’assimiler correctement le e-liquide présent dans le réservoir. Résultat : elle produit moins de vapeur, et finit par brûler. C’est là qu’arrive l’altération des saveurs. Une baisse de la production de vapeur et un léger goût de brûlé sont ainsi les deux signaux à repérer pour savoir quand changer sa résistance.

LinkedIn

Publié par

Marie

Responsable des contenus, Marie vous présente les dernières actualités de Cigaretteelec. Tests produits, actus, définitions et vulgarisations, elle se plie en quatre pour vous informer sur le monde de la vape. Fan de cuisine, elle passe son temps à tester de nouvelles recettes pour les faire découvrir à ses collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *