On vous dit tout sur l'inhalation indirecte, appelée MTL en anglais

Que signifie le terme MTL ?

MTL, airflow, subohm… Pas facile pour un vapoteur débutant de s’y retrouver au milieu de tous ces termes ! Pour vous aider à y voir un peu plus clair, zoom sur les différents types d’inhalation et le fameux « MTL ».

Inhalation directe ou indirecte : deux différentes façons de vaper

Quand il s’agit d’inhaler de la fumée, il existe deux types d’inhalation : directe et indirecte. L’inhalation indirecte est quasiment instinctive avec une cigarette. Elle consiste à remplir sa bouche de fumée ou de vapeur avant de l’envoyer vers les poumons. Cela s’explique par le fait que l’aspiration nécessite de créer une forte dépression en bouche pour parvenir à tirer sur la cigarette.

Le mouvement se fait donc en deux temps. D’abord, on aspire en contractant ses joues pour remplir sa bouche de fumée. On la fait ensuite passer dans les poumons grâce à l’action du diaphragme. En anglais, on parle alors de Mouth to Lungs pour parler de ce type d’inhalation « de la bouche aux poumons ». C’est de là que vient l’appellation MTL.

L’inhalation directe , prisée chez les vapoteurs intermédiaires et avancés, est moins naturelle que l’inhalation indirecte. Elle consiste à faire passer directement la fumée dans les poumons par la seule action du diaphragme. Ce type d’inhalation est possible lorsque l’aspiration ne nécessite pas une forte dépression.

On la retrouve par exemple avec le narguilé qui, avec un embout plus large, nécessite une moins forte aspiration que la cigarette. En anglais, l’inhalation directe est nommé DL pour « Direct Lungs », ce qui se traduit par « directement aux poumons ».

Pourquoi opter pour le MTL ?

On retrouve ces deux types d’inhalation lorsqu’on vape avec une cigarette électronique. Il est donc possible de choisir entre les deux en fonction de ses goûts et de la vape que l’on recherche.

L’inhalation en DL est un type d’inhalation largement prisé par les vapoteurs expérimentés. Elle permet d’obtenir un volume de vapeur plus important que l’inhalation indirecte. Elle ne doit se faire qu’avec un atomiseur adapté, sous peine d’avoir des fuites de e-liquide. .

Nous l’avons vu, l’inhalation MTL est plus naturelle. Elle est adoptée par les vapoteurs débutants, qui utilisent alors la cigarette électronique pour arrêter le tabac. Elle permet de retrouver à peu près les mêmes sensations de tirage qu’avec une cigarette classique. L’inhalation en MTL permet en plus de vaper avec des liquides fortement dosés en nicotine. Le MTL est donc la meilleure inhalation pour le sevrage tabagique, que ce soit en terme de sensation de vape ou de taux de nicotine employé.

Quelle cigarette électronique pour le MTL ?

L’inhalation directe comme indirecte nécessite un matériel adapté. D’un côté, le DL nécessite un atomiseur équipé d’une résistance faible pour pouvoir fonctionner à haute puissance. De l’autre, le MTL requiert une résistance plus élevée pour éviter le trop de vapeur et le surdosage de nicotine. De manière générale, on privilégiera un atomiseur avec une résistance supérieure à 1 ohm pour l’inhalation indirecte. Voici quelques atomiseurs compatibles avec ce type de vape :

Pour ce qui est de la batterie, l’inhalation indirecte permet d’obtenir de la vapeur même à faible puissance. Pas besoin de monter dans les watts : une batterie n’excédant pas les 40 watts sera largement suffisante. Vous pouvez donc opter pour n’importe quelle batterie à watts variable, quelle que soit sa puissance maximale. Par exemple, ces batteries conviennent parfaitement à la vape en inhalation indirecte :

Pour plus de simplicité, vous pouvez également opter pour une cigarette électronique tout-en-un, telle une ecigarette classique (au format tube) ou un pod :

Si vous êtes amateur de matériel reconstructible, il existe également des RTA  compatibles avec l’inhalation indirecte, comme le Ares RTA Tank de Innokin.

Publié par

Marie

Responsable des contenus, Marie vous présente les dernières actualités de Cigaretteelec. Tests produits, actus, définitions et vulgarisations, elle se plie en quatre pour vous informer sur le monde de la vape. Fan de cuisine, elle passe son temps à tester de nouvelles recettes pour les faire découvrir à ses collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *