Qu’est-ce que le DIY ?

DIY est l’acronyme de « Do It Yourself », l’anglais pour « Fais-le toi même ». En matière de vape, le DIY consiste à fabriquer soi-même ses e-liquides. Ce qui représente de nombreux avantages…

Le DIY : la solution la plus économique pour ses e-liquides

Au-delà de l’aspect ludique, le DIY permet de réaliser des économies considérables sur l’achat de ses e-liquides. Il faut savoir qu’avec les résistances, les e-liquides représentent la plus grosse part du budget des vapoteurs. Avec un flacon de 10 ml prêt-à-vapoter, il faut compter en moyenne 5€. Les vapoteurs qui apprécient les gros volumes de fumée, gros consommateurs de e-liquides, voient donc très vite la facture monter.

Avec le DIY, suivant le dosage de nicotine recherché, on peut obtenir 10ml de e-liquide pour moins de 2€50 ! En optant pour le DIY, on divise donc par deux son budget e-liquide. C’est la raison pour laquelle beaucoup de vapoteurs confirmés se tournent vers cette solution.

Un e-liquide vraiment personnalisé

L’autre avantage du DIY, c’est qu’il permet de réaliser des e-liquides vraiment personnalisés. S’il convient de respecter quelques règles de dosage, il est possible de combiner les saveurs pour créer un liquide unique. Il est ainsi possible de combiner plusieurs arômes pour obtenir une saveur inédite. Par exemple, un arôme fruité avec un arôme menthe, pour un liquide frais et estival. On peut également mélanger des saveurs gourmandes, comme le caramel et le chocolat, pour retrouver le goût de ses friandises préférées. Tout est possible, tant qu’on ne dépasse pas un volume de 15% d’arômes dans son mélange.

Il est également possible d’utiliser des additifs pour sublimer les arômes de son e-liquide DIY. Il existe toutes sortes d’additifs. Ils permettent d’obtenir un effet sucré, rafraîchissant, acide, apportent de la rondeur, ou bien un goût de grillé. Enfin, certains additifs permettent d’améliorer le et-liquide, par exemple en sublimant les saveurs fruitées.

Envie de vous lancer ? Découvrez notre Kit Découverte DIY

Comment fabriquer son e-liquide avec le DIY ?

Tout d’abord, il faut le bon matériel : flacons vides, pipettes et seringues. Il n’y a rien de compliqué dans le DIY. La seule difficulté réside dans le bon dosage de tous les composants. Mais grâce à notre calculateur, c’est aujourd’hui un jeu d’enfant. Il suffit de spécifier le dosage de nicotine que vous souhaitez appliquer à votre e-liquide et la contenance de votre flacon pour obtenir toutes les quantités à respecter.

Il reste ensuite à verser les quantités recommandées d’arôme et de nicotine, puis de remplir le reste du flacon avec la base. On peut éventuellement ajouter quelques gouttes d’additif, avant de laisser reposer le liquide pendant le temps indiqué par le fabricant de l’arôme. Ce temps de maturation, aussi appelé steep est de quelques jours pour les arômes fruités, contre environ deux semaines pour un arôme tabac ou gourmand. vous trouverez toutes ces informations sur le page de notre calculateur DIY.

Pour en savoir plus sur le DIY, regardez notre tuto vidéo :

Publié par

Marie

Responsable des contenus, Marie vous présente les dernières actualités de Cigaretteelec. Tests produits, actus, définitions et vulgarisations, elle se plie en quatre pour vous informer sur le monde de la vape. Fan de cuisine, elle passe son temps à tester de nouvelles recettes pour les faire découvrir à ses collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *