Arrêter de fumer avec la cigarette électronique c’est possible ?

Article rédigé d’après les informations de Ouest France selon l’avis du tabacologue Jacques le Houezec.

Qui dit passage à la cigarette électronique, ne dit pas forcément arrêter de fumer. Arrêter de fumer avec la cigarette électronique est-ce réellement possible ? Ouest France a listé une série de conseils qui s’appliquent à la vape mais pourraient aussi être adaptés à d’autres méthodes de sevrage tabagique. Pour rédiger ses préconisations, le journaliste s’appuie sur les considérations de Jacques le Houezec, tabacologue jugé spécialiste de la cigarette électronique.

Man Walking on Train Railway in the Middle of the WoodsArrêter de fumer avec la cigarette électronique : matériel, vapofumage et réduction des risques

Ils seraient entre 1.2 et 1.5 millions de vapoteurs en France d’après une étude publiée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Vapoteurs et vapofumeurs inclus. Pour Jaques le Houezec, malgré les études défavorables, la cigarette électronique constitue un outil de réduction des risques. Pour le professionnel comme pour d’autre, la vape représente un risque moins élevé que le tabac. Le tabacologue ne revendique pas une innocuité totale, mais juge que la nuisance est plus faible comparée au tabac.

Pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique, Jacques le Houezec recommande de tester le produit au moins trois jours. Mais aussi et surtout d’abandonner la cigarette dès l’achat d’un vapoteur ! Cigarette et vapotage ne font clairement pas bon ménage. La raison principale ? Le cerveau assimile plus lentement la nicotine dans le cas du vapotage.  « Le cerveau a vite fait de faire le calcul »explique à ce sujet Jacques Le Houezec dans Ouest France.

Le professionnel estime aussi que l’abandon du vapotage est aussi dû aux faiblesses technologiques des premiers modèles. La faible autonomie de ces derniers auraient lassé les vapoteurs, mais les fabricants proposent aujourd’hui des modèles plus élaborés et performants, offrant par exemple une autonomie d’au moins une journée. De quoi utiliser sa cigarette électronique jusqu’au retour chez soi pour la laisser charger toute la nuit.

Autre cas d’abandon : l’e-liquide. Tester plusieurs e-liquides permet de trouver le produit parfait pour sa consommation, aussi bien en terme de taux de nicotine que de saveur.

 

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *