Tabac et vapotage en Indonésie : au pays des fumeurs, la cigarette électronique ne convainc pas

Free stock photo of clouds, cloudy, agriculture, farmL’Indonésie est clairement le pays des fumeurs. Ceux qui ont eu l’occasion de visiter l’endroit ont probablement croisé de nombreux hommes cigarette à la bouche. Tabac et vapotage en Indonésie, un vaste sujet qui revient sur le devant de la scène avec le projet du gouvernement de taxer fortement le vapotage. Lobbies du tabac ? Défiance vis à vis de la cigarette électronique ? Libération fait le point sur le vapotage en Indonésie.

Vapotage en Indonésie : le gouvernement anti-cigarette électronique ?

Le gouvernement défendrait-il les industriels du tabac ? Les critiques fusent en Indonésie, d’après les informations de Libération, certains estimant que le gouvernement indonésien soutient les intérêts des géants du tabac. Avec 65% de fumeurs masculins en Asie du Sud-Est, le tabac est un vrai problème dans ce pays. D’après les informations du média pourtant, il est difficile de trouver des substituts nicotiniques, ou des médicaments pour envisager un sevrage.

C’est d’ailleurs peut être l’une des raisons pour lesquelles le vapotage en Indonésie a trouvé ces adeptes ces dernières années. Envisagée comme une potentielle méthode de sevrage tabagique, la décision du gouvernement a surpris certains. Le gouvernement souhaite effectivement imposer une taxe sur les produits du vapotage en Indonésie dès l’été. Une taxe importante qui serait portée à 57%, et qui fait gronder. Une gronde qui ne s’est pas atténuée avec les propos du ministre indonésien du Commerce Enggartiasto Lukita, qui a essuyé de nombreuses critiques après avoir laissé entendre dans ses propos que les producteurs de tabac risquaient d’être pénalisés par l’industrie du vapotage.

«Cela va tuer une industrie en pleine croissance» et «nous faire passer pour des machines à tuer», a ainsi affirmé un porte-parole de l’Association indonésienne des vapoteurs à l’AFP. Pour l’analyste à l’Université d’Indonésie Hasbullah Thabrany : «imposer des taxes plus élevées est la méthode la plus efficace pour contrôler la consommation. Les gens sont plus soucieux de ne pas perdre de l’argent que leur santé».

 

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *