Tabac : le paquet neutre est-il un échec en France ?

Free stock photo of light, art, dark, fireIl devait constituer un frein au tabagisme, et notamment à son développement chez les adolescents. Alors qu’il a été lancé il y a 5 mois maintenant, 20 Minutes a dressé un premier bilan du paquet neutre et de son efficacité. Le paquet neutre a-t-il eu un impact sur les ventes de cigarettes ? Compte-on moins de fumeurs aujourd’hui ? Selon l’administration des douanes, les livraisons de cigarettes adressées aux buralistes seraient en hausse de 1,4% pour le premier trimestre 2017.

Paquet neutre : premiers mois peu concluants

C’est l’une des mesures phares du Plan de réduction du tabagisme. Le paquet neutre devait freiner les ventes de tabac. Pourtant, il semblerait que les chiffres ne soient pas au rendez-vous. Près de 4 milliards de cigarettes ont été vendues en France au mois de mars, ce qui correspond à une hausse de 4.5% sur une année entière. Des chiffres négatifs peu encourageants qui, d’après la Direction générale de la santé citée par 20 Minutes, doivent être relativisés : « le paquet neutre vise à changer l’image du tabac, principalement en direction des plus jeunes. Son impact sur la consommation ne se verra qu’à moyen ou long terme. La plupart des consommateurs actuels sont dépendants du tabac et le changement de packaging n’est pas l’élément premier qui les poussera à arrêter de consommer », a précisé l’organisme.

Du côté des buralistes qui étaient peu favorables à la mesure, le constat est sans appel. « Nos détaillants se perdent dans les références, très difficiles à distinguer dans leurs rayons. Tout ça pour ça, alors que les clients s’en fichent complètement. Au début, ils achetaient parfois des caches, maintenant, c’est complètement banalisé », a ainsi expliqué Pascal Montredon, président de la Confédération des débitants de tabac dont les propos ont été relayés par 20 Minutes.

Paquet neutre ou hausse des prix : quels leviers sont-ils les plus efficaces ?

D’après le pneumologue Bertrand Dautzenberg cité par 20 Minutes, la hausse des prix est une mesure bien plus dissuasive que le paquet neutre. Pour le médecin, il faudrait que le paquet se vende à 10 euros minimum pour que la hausse engendre une baisse de la consommation.

Si la vente de cigarettes est partie à la hausse, c’est également le cas des traitements d’aide à l’arrêt dont les ventes sont elles aussi en augmentation de 29% en février 2017 sur  un an, d’après les données de l’Office français des drogues et des toxicomanies.

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *