Plus de tabac au Parc des Cendrières

plus de tabac au parcLe premier Parc sans tabac de l’Essonne au nom qui évoque cependant la cigarette a été inauguré à Limours. D’après les informations du Parisien.fr, le maire de la ville a inauguré l’espace sans fumée en dévoilant une plaque précisant l’interdiction le 1er octobre. La plaque située à l’entrée d’une aire de jeu est la première d’une grand lignée à faire son apparition. Pourtant, si elle « renforce » l’interdiction, elle vient simplement corroborer la loi dans laquelle la prohibition de l’usage du tabac dans les parcs, jardins publics et aires de jeux pour les enfants est clairement indiquée.

Plus de tabac au Parc des Cendrières

« Il est totalement interdit de fumer dans ces lieux, il ne peut pas y avoir d’espaces fumeurs aménagés : au sein des établissements d’enseignement publics ou privés (écoles, collèges, lycées, universités), au sein des centres de formation des apprentis (CFA), au sein des établissements destinés, ou régulièrement utilisés, pour l’accueil, la formation, l’hébergement ou la pratique sportive des mineurs, au sein des établissements de santé, et au sein des aires de jeux pour enfants (parcs, jardins publics…) » peut-on lire au sujet de l’interdiction de fumer dans les parcs sur le site service-public.fr.

La création de l’espace sans tabac au sein du Parc des Cendrières vient donc appuyer la loi, comme le stipule le Dr Hervé Gautier interrogé par le Parisien. « C’est déjà la loi normalement de ne pas fumer dans ces lieux extérieurs clôturés et dédiés aux mineurs, mais il n’y a pas grand monde qui la respecte », précisait ainsi le spécialiste de la lutte contre le cancer à l’origine du label.

La plaque a une vocation de prévention, l’idée n’est pas de verbaliser à foison, mais elle s’inscrit dans une démarche pédagogique, comme le stipulait Jean-Raymond Hugonet, maire de Limours interrogé par les journalistes du Parisien. Si la mairie ne s’inscrit pas dans une démarche répressive, il faut cependant savoir que tout contrevenant s’expose à une amende de 68 euros. Le maire souhaite développer ces espaces sans tabac dans toute la ville et devants les écoles.

 

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *