COP7 : les vapoteurs en colère

Afficher l'image d'origineLa COP7 qui s’est achevée à New Delhi le mois dernier a généré une vague de colère, un raz de marée de contestation visible sur les réseaux sociaux. Alors qu’une conférence telle traite du sujet de la lutte antitabac, le sujet de l’interdiction de l’e-cigarette est arrivé sur le tapis avec donc la colère des vapoteurs et des experts qui n’ont pas hésité à s’exprimer sur la question.

COP7 : c’est quoi ?

Tous les deux ans, l’OMS tient une conférence mondiale sur la lutte anti-tabac, rappelant ainsi que le problème du tabagisme est global. Il s’agit de la fameuse COP7 qui se tenait cette année dans la ville la plus polluée du monde : New Delhi. Cette convention Cadre pour la Lutte Anti-Tabac est en fait un accord mondial conclu entre les 180 pays participants. La septième édition a donc eu lieu du 7 au 12 novembre en Inde et a mis les vapoteurs en colère.

Vapoteurs en colère : en quoi la COP 7 concerne-t-elle le vapotage ?

La COP7 a pour but de parler de lutte contre le tabagisme. Alors que certains experts voient dans le vapotage un outil de sevrage, et que d’autres pointent du doigt ses dangers, c’est tout naturellement que le sujet est arrivé sur le tapis lors de la conférence.  Le problème c’est que l’interdiction de la cigarette électronique a été abordée. On ne parle donc plus uniquement de lutte contre le tabac, mais aussi de lutte contre l’e-cigarette, et c’est ça qui a mis les vapoteurs en colère. Le grondement a débuté dès le mois d’août avec la mise en ligne  d’un document préparatoire  qui préconise :

– d’interdire la vente d’e-cigarette aux mineurs
-de taxer la cigarette électronique pour qu’elle devienne inabordable pour les mineurs. L’idée étant de rendre le produit inaccessible par son prix.
-d’interdire ou de limiter l’utilisation d’arômes séduisants
– de lutter contre le commerce illicite d’e-cigarettes

Les systèmes de délivrance de nicotine ont rapidement pris une place importante dans les débats, avec une tournure plutôt défavorable au produit. La Thaïlande, le Kenya ou encore le Nigéria ont ainsi suggéré d’imposer l’interdiction totale de la cigarette électronique et d’en faire une recommandation officielle de l’OMS.

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *