Cigarettes : que choisissent les fumeurs ?

Plutôt blondes ou brunes ? Pourquoi les fumeurs préfèrent-ils certaines marques de cigarettes ? Slate a consacré un article à ce sujet, un bel éclairage sur la façon dont les fumeurs consomment du tabac. Un sujet que nous pourrions transposer au choix d’e-liquides.

Sans-titre-3Chacun sa cigarette !

Alors que les paquets sont devenus neutres, il semblerait que les fumeurs restent attachés aux marques ! Le choix d’un paquet de cigarettes ne serait donc pas dû au packaging ? Les critères de choix seraient d’après le média autres. Tout commencerait aux premiers moments du tabagisme où les premières cigarettes consommées seraient celles des copains, ou des parents dérobées dans les sacs à main. Il y aurait donc dans les habitudes de consommation une « dimension sociale », comme l’explique la professeur des universités à EHESP Karine Gallopel-Morvan, spécialiste du marketing social des industriels du tabac, dont les propos sont relayés par Slate. «La dimension sociale dans l’initiation au tabagisme est très forte, comme pour beaucoup d’autres comportements, telle que la façon de s’habiller par exemple, la reproduction sociale est prégnante»

Second critère : le goût. Quand on commence à fumer, le goût des cigarettes a plutôt tendance à rebuter. D’ailleurs certains jeunes fumeurs ont commencé, avant interdiction, par des cigarettes aromatisées de vanille ou convertibles avec un goût mentholé. Le goût est très subjectif mais d’après les témoignages recueillis par le média, il y a de nettes préférences. Certains détestent le goût des brunes jugé trop âcre. D’autres enfin estiment que les blondes font trop tourner la tête.

Troisième critère : la marque. La publicité joue aussi un rôle naturellement dans le choix de ses cigarettes. Les logos n’ont pas disparu depuis longtemps, et les marques bénéficient d’une image marketing forte. L’image générée par une marque peut rester longtemps, et c’est bien ce que ne peut effacer le paquet neutre. La neutralité ne peut faire oublier 50 ans de communication.

Quatrième critère : le type. Bio, light,… Certains fumeurs pensent que les cigarettes lights ou les mentions de tabac naturel sont moins nocives que les autres. Le type est donc un critère de consommation.

Cinquième critère : le prix. Toujours. C’est d’ailleurs l’un des principaux critères de conversion au vapotage ! Le coût est un critère de base pour commencer, continuer et…arrêter !

Sans-titre-3Les critères de choix d’un e-liquide

On parle parfois de l’e-cigarette comme d’une méthode de sevrage tabagique qui trouve son efficacité dans la reproduction. En se basant sur les critères de sélection d’une cigarette, on pourrait donc estimer qu’ils sont reproductibles aux critères de choix d’un e-liquide. En clair : à chacun son e-liquide ! Ceux qui désireraient retrouver les sensations du tabac auraient tout intérêt à répondre aux 5 critères susnommés afin de choisir un liquide qui se rapproche de leurs usages.

Pour les hésitants, les curieux,… pourquoi ne pas choisir un kit ? Tester plusieurs saveurs pour trouver la bonne. Tabac blond, brun, e-liquides fruités, le tout présenté en coffrets e-liquides.

 

 

Publié par

admin

Thibaud Durand est un auteur actif autour du sujet de la cigarette électronique, des impacts sur la santé de la cigarette traditionnelle, ainsi que de l'actualité autour du monde des vapoteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *