ue2

Résumé du projet de loi de l’UE

Lors du projet de loi du 3 décembre sur la modification des lois encadrant la commercialisation des cigarettes électroniques et des recharges liquides,plusieurs points ont été envisagés. Parmi lesquelles:

  • Des  cartouches de e-liquide scellées et jetables, rendant inutilisables les modèles de type rechargeables en liquide. Il serait donc nécessaire d’acheter des modèles de e-cigarettes jetables. Le soucis principale de ce type de mesure est que les personnes qui ont testé les modèles jetables n’ont été en aucun cas satisfait. En effet, les cigarettes à vapeur jetables ne permettent pas une qualité et une densité de vapeur égale à celle des modèles de type EGO.

Dr Philippe Presles pour la cigarette électronique comme moyen de sevrage tabagique

Comme le souligne le Dr Philippe PRESLES (Médecin tabacologue,  spécialiste dans l’économie de la santé (MBA du groupe HEC),  l’éthique de la santé (Université de Lille)):

« Cette version du projet législatif est très préoccupante, car elle conduirait à ne laisser sur le marché que les modèles mis au point par les industriels du tabac, qui ne répondent pas aux besoins de tous les consommateurs»

(Retrouvez tous les avis médicaux sur les danger de la cigarette électronique ici)

Il est intéressant de s’interroger sur les motivations de Bruxelles d’autoriser uniquement les produits issus des industriels du tabac sachant que ces derniers ne sont en aucun cas les plus adaptés. A cela s’ajoute la récente élévation des plafonds d’importations des cartouches de cigarettes traditionnelles.

Les lobbies du  tabac sont-ils suffisamment puissants pour orienter les choix d’instance tel que l’UE? Comment continuer à autoriser des entreprises qui ont tué des millions de personnes en vendant des machines créer de la dépendance? Il faut de tout évidence réaliser que les industriels du tabac ne peuvent en aucun cas avoir le rôle d’aide à la sortie du tabac.

 

Manifestation contre ce nouveau projet de Bruxelles sur les réseaux sociaux

  • En effet, pour manifester leur mécontentement les vapoteurs de l’Europe entière se sont regrouper sur Twitter  et les différents réseaux sociaux afin d’inviter les personnes soucieuses de protéger leur e-cigarette contre les lois éventuelles qui pourrait réduire sa commercialisation et sa consommation.

Plus de 18000 personnes ont rejoint la pétition qui vise à tenter de faire savoir qu’une communauté est née, « les vapoteurs »!

Vous pouvez  ici signer la pétition internationale visant à protéger la e-cigarette des menaces de l’UE!