gros fumeursLe salon Vapexpo 2015 s’est tenu à la fin du mois de septembre. Il a été l’occasion pour LFEL de présenter un programme de recherche nommé « Universal System, Analysis and Vaping », alias U-Sav. Mais il a surtout permis à l’organisme de capter des données sur les vapoteurs présents pendant  le salon. Les informations  recueillies ont ensuite servi à analyser le comportement des vapoteurs, et de dresser des profils types.

Le projet U-Sav dresse le profil des vapoteurs

L’équipe d’U-Sav a donc profité du salon Vapexpo 2015 pour récolter des données sur les vapoteurs, et ainsi dresser des profils des utilisateurs de la cigarette électronique. Pour recueillir ces informations, les membres ont installé un appareil de mesure de débit d’air. Les personnes présentent sur le salon étaient invitées à se tester, et à répondre à quelques questions. Les consommateurs pouvaient utiliser leurs propres produits pour effectuer le test, et devaient  employer leur cigarette électronique dans les conditions normales d’utilisation.

phot loi anti tabacLes vapoteurs sont d’anciens gros fumeurs

Cette enquête a permis de mettre en exergue une information intéressante : nombre de vapoteurs sont d’anciens gros fumeurs. Parmi les sondés, 70% avaient l’habitude de fumer au moins un paquet de cigarette au tabac par jour. D’autres étaient de très très gros fumeurs : 11% fumaient plus de 40 cigarettes par jour ! Autre fait intéressant, 77,5% des testés ont affirmé avoir totalement abandonné le tabac ! Ils étaient d’ailleurs 70% à passer au vapotage avec pour objectif l’arrêt du tabac, ou au moins la diminution de la consommation de ce dernier.

Les résultats de cette enquête sont très intéressants. Ils démontrent d’une part que l’arrêt du tabac grâce à la cigarette électronique est possible quand on est un gros fumeur. Ils replacent également la cigarette électronique dans son rôle : le sevrage tabagique.