Le tabac en france cause la mort de 200 personnes par jour

Comme vous l’avez constaté, la e-cigarette est de plus en plus présente dans votre entourage. Il est donc clair qu’elle permet aux fumeurs de réduire ou  stopper leur consommation de tabac. Les avis des plus grands médecins spécialisés sont tous d’accord pour mettre en avant que c’est un atout de taille pour vaincre le tabac, qui lui est de façon certaine extrêmement nocive.

Ainsi, un article paru dans le journal Libération s’interroge sur les facteurs qui font que ce nouveau produit miracle font l’objet de nombreuses critiques et remises en causes. L’auteur met en avant de manière clair mais originale le fait que le gouvernement passe son temps « à chipoter  » alors que le rapport demandé par la Ministre de la santé est clair :

il vaut mieux vapoter que fumer c’est une évidence.

D’une manière certaine les études statistiques démontrent que la cigarette tue un fumeur sur deux, alors qu’avec la e-cigarette ces risques peuvent être diminué par dix au minimum. Nous sommes donc en présence d’une politique de réduction des risques sanitaires, qui est cependant pas très envisageable pour notre gouvernement malgré les articles récents de l’Organisation Mondiale de la santé qui met en avant le fait que la ecig pourrait sauver des millions de vie. Ils parlent aussi de  » la  plus importante innovation sanitaire du 21ème siècle « .

La prévention du tabac en France, un enjeu de taille

L’Etat ne prend cependant, pas conscience de cela et continue de brasser de l’air, en pensant des lois visant à interdire la e-cigarette dans les lieux publics ou autres. Ces lois ont un intérêt car il est clair qu’aucun fumeur ne doit nuire à un autre individu dans des espaces publiques, mais n’y a-t-il pas d’autres projects plus constructifs pour aider les fumeurs à sortir de l’enfer du tabac ? Mettre en avant ce moyen de sevrage qui a détrôné en l’espace d’un an tous les autres moyens de sevrages inventés auparavant.