Conseil d'Etat et cigarette électroniqueAlors qu’elle est interdite depuis le 20 mai 2016, 5 associations réclament l’annulation de l’interdiction de publicité sur la cigarette électronique. Constituées de médecins et de vapoteurs, les associations ont, d’après les informations de Santé Magazine saisi le Conseil d’Etat afin de demander la levée de la prohibition publicitaire. Les acteurs mobilisés mettent en avant la prévention contre le tabagisme, qui justifierait donc l’autorisation de publicité sur la cigarette électronique.

Publicité sur la cigarette électronique : 5 associations mobilisées

Sovape, SOS addictions, Fédération addiction, Respadd et Tabac Liberté. Cinq association revendiquent l’annulation de l’interdiction de publicité sur la cigarette électronique. La promotion du vapotage est interdite depuis le 20 mai 2016 en France, la prohibition étant apparue suite à la transposition de la directive européenne sur les produits du tabac. Les cinq association ont saisi le 20 juillet 2016 le Conseil d’Etat sur la question, demandant l’annulation pure et simple de la mesure, d’après les informations de Santé Magazine. Les organismes sont composés de vapoteurs mais aussi de médecins et de psychologues spécialisés en addictologie. Les demandeurs réclament l’annulation au nom de la lutte contre le tabagisme et de la liberté d’expression. La mesure menacerait effectivement d’après eux la liberté d’expression des usagers et des associations engagées dans la réduction des risques liés au tabac.

Ils souhaitent par l’annulation pouvoir fournir aux fumeurs une information objective sur une ce qui est jugé selon-eux comme une « alternative au fléau qu’est la cigarette ».  Les associations engagées estiment effectivement que la cigarette électronique peut constituer une aide au sevrage tabagique. A suivre…