Le regard des Français sur la vape serait-il en train d’évoluer ?

Une récente étude menée par Harris Interactive pour France Vapotage montre que les Français sont de plus en plus nombreux à percevoir la cigarette électronique de manière positive. Plus encore, ils estiment que les pouvoirs publics devraient encourager le passage à la cigarette électronique. ...  Lire la suite

Mois sans tabac : pourquoi c’est bon le moment pour arrêter

Depuis 2016, le mois de novembre est dédié en France à l’arrêt de la cigarette : c’est le Mois sans tabac. Cette initiative portée par le ministère de la Santé s’inspire du dispositif anglais « Stoptober », contraction de « Stop in october », mis en place outre-manche en 2012.

Un mois pour se libérer du tabac

Le pari du Mois sans Tabac, c’est de créer un mouvement collectif de fumeurs souhaitant arrêter la cigarette. Ce défi d’envergure nationale permet aux fumeurs souhaitant arrêter de le faire ensemble, dans la même temporalité. Ce sont donc 30 jours qui sont entièrement dédiés à l’arrêt du tabac et à l’entraide entre « futurs ex fumeurs ». Pour ce faire, le ministère de la Santé diffuse auprès de tous les intéressés des kits d’arrêts avec toutes les informations nécessaires pour les aider à arrêter. Ils peuvent également s’inscrire sur

la plateforme en ligne de tabac-info-service.fr dédié au Mois sans tabac ...  Lire la suite

Cigarette électronique : les lieux où il est interdit de vapoter en France

 

Après l’expérimentation cet été des Parcs et Jardins parisiens sans tabac, certains craignent une extension de la mesure à la cigarette électronique. Il faut dire qu’entre le travail, le flou sur les bars, et les transports…les lieux où il est interdit de vapoter semblent pousser comme des champignons ces dernières années. Il est temps de faire le récap’ des interdictions de vapotage en France…et même à l’étranger. Où est-il interdit de vapoter en 2018 ?

Attention : Article publié le 25 septembre 2018.  D’autres lois pourraient ajouter à la liste des lieux où il est interdit de vapoter.

Où vapoter ? Pas au travail…

Depuis le 1er octobre 2017, il est interdit de vapoter au travail. D’après l’article L3513-6 du code de la santé publique, même les e-cigarettes sans nicotine ne sont pas autorisées. Cependant, nuançons légèrement l’interdiction. Elle concerne en fait les lieux fermés et couverts à usage collectif. Par exemple les open space, salles de réunion, chaînes de montage, ateliers, cantines, toilettes,…

Le  est très clair à ce sujet. Seuls les lieux collectifs fermés sont concernés. Ainsi, sauf si le règlement intérieur de votre entreprise (il prévaut) voit les choses autrement, il n’est pas prohibé de vapoter dans :

-Les bureaux individuels fermés (porte fermée naturellement)
-Des locaux de travail non fermés ni couverts. Par exemple, nous pensons aux chantiers dans le bâtiment.
-Les espaces extérieurs mais reliés au bâtiment comme une terrasse ou un balcon.

Naturellement, cette règle ne s’applique pas à la cigarette papier totalement exclue des bureaux individuels fermés. A savoir également que l’installation d’un espace fumeurs/vapoteurs n’est pas une obligation de l’employeur. Maintenant, les responsables peuvent choisir d’en créer un.

Il devra alors respecter les normes techniques. C’est-à-dire être dans un lieu fermé, équipé d’un extracteur de fumées et interdit bien sûr aux mineurs. A titre d’information, le non-respect de ces normes techniques entraîne une amende allant jusqu’à 750 euros.

Quelles sont les obligations de l’employeur sur l’interdiction de vapotage ?

L’employeur doit indiquer clairement sa considération du vapotage sur le lieu de travail : interdiction ou autorisation. L’affichage doit reprendre les conditions d’application dans l’enceinte de l’entreprise. Par ailleurs, la mention des interdictions de fumer et de vapoter dans le règlement intérieur de la société est obligatoire.

Où vapoter ? Pas non plus dans le train…

Vapoter dans les transports collectifs fermés c’est-à-dire : l’avion, le train, le bus, le métro; c’est interdit ! Pour ce qui est du train, aucune contrainte n’existe contrairement aux avions sur le transport d’une cigarette électronique.

En revanche sachez que s’il y a une interdiction de vapoter dans le train, il n’existe pas de mention spécifique pour les gares et les quais de gare. Si interdiction il y a, elle doit faire l’objet d’une signalétique. Le règlement intérieur prévaut encore une fois.

D’ailleurs, la Cour de Cassation avait donné un jugement favorisant une vapoteuse à ce sujet. Elle avait utilisé son ecigarette dans l’enceinte de la gare SNCF de Neuilly-Porte Maillot. Or, pas de signalétique… Sachez également qu’Eurostar indique clairement dans ses conditions de transport l’interdiction de vapoter dans les gares et dans les trains. Pour éviter tout malentendu nous vous recommandons de vous abstenir dans la gare et sur les quais.

Les établissements publics comptent parmis les lieux où il est interdit de vapoter

La cigarette électronique n’est pas la bienvenue dans les lieux couverts et fermés qui accueillent du public. Bien entendu, c’est le cas aussi pour les établissements scolaires.

Vapoter dans un bar ?

C’est l’éternelle question. Le bar fait-il partie des lieux où il est interdit de vapoter ? Il n’est pas cité comme tel. Cependant un bar est un lieu de travail fermé et couvert.  A ce sujet, la loi demeure imprécise, mais nous pouvons considérer que non. Nous vous invitons à relire notre article consacré à la question. En cas de doute l’idéal est de toujours demander au propriétaire du lieu s’il vous autorise à vapoter. Tout simplement.

Et c’est comment ailleurs dans le monde ?

Certains tolèrent, d’autres approuvent, d’autres enfin interdisent ! Vacances et vapotage ne font pas toujours bon ménage ! De plus en plus de pays interdisent l’utilisation de la 

cigarette électronique ...  Lire la suite

La FIVAPE : l’association qui défend les intérêts de la vape

Si vous vous intéressez aux intérêts de la vape, vous avez déjà entendu son nom. Qu’est-ce que la Fivape ? Qui se cache derrière l’association ? Cigaretteelec.fr a adhéré à la FIVAPE au mois d’août. L’occasion de revenir sur l’action de ces défenseurs du vapotage.

Qu’est-ce que la FIVAPE ?

La FIVAPE est une organisation professionnelle qui défend les intérêts de la vape. Sous le slogan « Unir, représenter, défendre », l’association mène de nombreuses actions en faveur du vapotage. Elle représente les professionnels du vapotage français en France et à l’international. Acteurs de la distribution, sites e-commerce, fabricants, import & export forme l’écosystème FIVAPE.

L’acronyme FIVAPE signifie : Fédération Interprofessionnelle de la Vape

Unir : la vape c’est un métier

La FIVAPE fédère les professionnels autour d’une mission commune : valoriser l’e-cigarette et l’intégrer dans les politiques de santé publique. Ainsi, elle a participé à l’élaboration des premières normes AFNOR, et milite en ce sens pour le sérieux des acteurs de la vape. Sérieux à comprendre ici comme le respect des normes appliquées.

C’est d’ailleurs dans cette idée de filière professionnalisée que la FIVAPE a adopté une approche métiers en 2014. Avec le soutien à la création de Forvape par exemple, premier centre de formation aux métiers de la vape. Elle organise en outre des formations diplômantes aux métiers de la vape.

En clair, la FIVAPE considère que le vapotage nécessite un ensemble de savoir-faire. C’est un écosystème de professionnels qualifiés et sérieux.

Représenter : les professionnels de la cigarette électronique

La FIVAPE donne de la voix aux professionnels de la cigarette électronique. Elle permet de parler de vapotage, et de faire entendre cette parole dans les sphères publiques. Les adhérents et les membres de la FIVAPE s’investissent et : prennent la parole dans les débats, dans les commissions de normalisation, et effectuent une veille pour anticiper les évolutions légales et économiques.

Défendre : inscrire la vape en tant que révolution dans la réduction du risque tabagique

La FIVAPE défend les intérêts de la vape, des consommateurs, de la profession et de ses adhérents. Elle mène de nombreux combats que ce soit sur les plans, politiques économiques er moraux. Elle apporte une expertise dans le domaine de la vape, et est amenée à interagir avec de nombreux acteurs : pouvoirs publics, représentants économiques, associations, médias, scientifiques, professionnels de santé.

En clair, la FIVAPE est un porte-parole et une voix qui pèse dans le domaine du vapotage.

Quelques grandes actions de la FIVAPE

Depuis plusieurs mois, la FIVAPE se mobilise contre les taxes sur la vape. Pour en savoir plus, nous vous invitons à

relire notre article à ce sujet ...  Lire la suite

Actualité de la vape 2018 : ce qu’on a dit de l’e-cigarette cet été

Que s’est-il passé dans le monde de la cigarette électronique cet été ? C’est parti pour un tour d’horizon de l’actualité de la vape 2018, des principaux articles parus dans la presse en juillet et en août. Le Royaume-Uni s’engage encore plus pour la vape, Juul s’empare du marché américain, le Canada durcit sa législation sur la cigarette électronique, et les buralistes français dépriment !

Actualité de la vape 2018 : au Royaume Uni on s’engage toujours plus pour la cigarette électronique…

Comme souvent les bonnes nouvelles nous viennent du Royaume-Uni. Pendant que le nombre de fumeurs baisse, on discute de pistes du côté du pouvoir pour valoriser encore plus la cigarette électronique. Depuis le désormais célèbre rapport du Public Health (vape 95% moins nocive que le tabac), le gouvernement britannique favorise la vape. Les députés réfléchissent à la classification de la cigarette électronique en tant que réelle méthode de sevrage tabagique. Ce qui signifierait alors que les médecins pourraient la prescrire à des fumeurs souhaitant se détacher du tabagisme.  A suivre donc…

…Alors qu’au Canada on recule toujours plus

Le gouvernement canadien a adopté son projet de loi durcissant l’usage et la promotion des produits tabac. Vape incluse donc pour le Canada.  Ainsi, il sera désormais :

-interdit de vendre des cigarettes électroniques et produits de la vape aux moins de 18 ans
-obligatoire de sécuriser davantage les emballages des produits contenant de la nicotine ( pour les enfants)
-prohibé de promouvoir les

e-liquides gourmands ...  Lire la suite

En prison la cigarette électronique est la solution

On estime que 80% des détenus sont fumeurs. Certains spécialistes considèrent que se sevrer du tabac en prison est presque impossible. En effet, l’immobilisme, la privation de plaisirs, ou encore l’importance des habitudes alimentent l’addiction. D’autres voient de la lumière dans le prix. Le coût du tabac étant élevé, nombre de détenus devraient être en mesure de dire adieu à la cigarette. A Caen et au Royaume Uni la lumière porte un autre nom : la vape ! Certaines prisons misent sur la cigarette électronique pour conduire les détenus vers un monde sans fumée de tabac.

En prison la cigarette électronique accompagne les détenus ...  Lire la suite

Dites non aux taxes sur la vape !

Vous avez probablement entendu parler de la consultation publique européenne sur la création d’une taxe spécifique au tabac…et à la vape. Une taxe justement qualifiée d’antivape, contre laquelle se sont déjà levées plusieurs associations. Ca ne vous dit rien ? On vous fait un résumé de la situation.

Pourquoi une consultation publique ?

 Cette consultation vise à recueillir l’avis de toutes les parties prenantes intéressées sur la taxation actuelle du tabac au sein de l’UE, ainsi que sur les nouveaux produits (cigarettes électroniques et produits à base de tabac chauffé), et les options appropriées en vue d’une éventuelle révision de la directive 2011/64/UE.

C’est ainsi qu’est introduit le questionnaire de la consultation publique européenne. Disponible en plusieurs langues, il vise donc à obtenir l’opinion massive en vu d’une taxation du tabac, et de ce qui est appelé les « nouveaux produits ». Comprendre la cigarette électronique parmi d’autres produits.

Quelles informations la Commission européenne tente-t-elle de collecter ?

Quatre parties composent la consultation publique :

-une première concernant vos informations : pays, statut, autorisation ou non de publication de votre nom
-une seconde s’attarde sur la taxation des produits du tabac
-une troisième, qui nous intéresse beaucoup, aborde les cas des « nouveaux produits du tabac » : cigarette électronique et produits à base de tabac chauffé
-la quatrième enfin est une tribune libre pour donner votre opinion

Sovap ...  Lire la suite

NEWS : Tarifs dégressifs par quantité sur les eliquides,Prêt à booster, Arômes concentrés et Booster de Nicotine !

Economie sur quantité et tarifs unitaires

Faites encore plus d’économies

Dans le but de vous faire profiter des meilleurs tarifs, nous avons revu notre système de tarifs dégressifs.

L’ancien système de prix dégressifs

Jusqu’alors, les remises étaient appliquées sur des lots de 5 ou 10 produits. Ce système était assez rigide en soi, si par exemple vous achetiez 7 eliquides, vous profitiez du tarif remisé sur 5 eliquides, et payiez les 2 restants au tarif normal.

Le nouveau système de prix dégressifs 

Aujourd’hui, le système de gestion des tarifs vous est encore plus flexible. En effet, vous bénéficiez d’économies =&0=&5 produits, et d’encore plus d’économies =&1=& 10 produits.

Chaque produit en plus de ces seuils affiche le même prix unitaire que les précédents. Ainsi, lorsque vous achetez 7 produits, les 7 sont au même tarif remisé. Alors heureux?

Vous pouvez également observer en temps réel les évolutions du prix total et du prix unitaire, et cela dans un cadre esthétique et ergonomique amélioré !

Voici les catégories concernées par ce type de remise:

les eliquides nicotinés
les

« Prêts à booster (ou « Grand format éco ») ...  Lire la suite