Les ventes de cigarette sont en hausse en 2015. Les recettes issues de la vente de tabac sont en hausse de 1,8% d’après les informations du Figaro.fr. Dans un contexte de lutte active contre le tabagisme, lefigaro.fr est revenu les chiffres du tabac depuis 1990.

Prix du tabac : en 1990 le paquet le plus vendu coûtait 1,50 euros

En 1990, le paquet de cigarette le plus vendu l’était à 1,50 euros. Il s’en vendait alors un peu plus de 40 milliards d’unités. Le tabac a ensuite peu à peu augmenté jusqu’à ce hisser au prix moyen de 7 euros en 2015. L’infographie proposée par le Figaro indique que les hausses successives des prix ont influé sur les ventes. Entre 2000 et 2004, les ventes de cigarette ont progressivement diminué, alors même que le prix des paquets augmentait régulièrement. Le coût du tabac est ainsi passé de 3,20 euros en 2000 à 4,08 euros en 2003. C’est à cette époque que le prix du tabac est devenu un argument de la lutte contre le tabagisme….

Pourtant si on peut considérer qu’il existe une corrélation entre le prix du tabac et les ventes de ce dernier, nous sommes contraints de constater qu’entre 2005 et 2009 malgré une faible hausse les ventes sont restées stables. C’est entre 2010 et 2014, alors que les prix ont fortement augmenté se fixant à 5,65 en 2010 puis à 7 euros en 2014, que les ventes ont enregistré une baisse significative. Entre 2013 et 2014, on constate une baisse des ventes de 5.3%.

Prix du tabac : des baisses liées aux actions du gouvernement

Si la vente du tabac est liée à son prix, elle l’est aussi aux actions du gouvernement. Si la baisse des ventes a été aussi forte en 2003, c’est également grâce à l’engagement de Jacques Chirac dans la lutte contre le tabagisme. C’est à cette période que le premier « Plan cancer » est né, une mesure relancée entre 2009 et 2013.  Les fortes baisses entre 2010 et 2014 pourraient être liées à la popularisation de la cigarette électronique, qui malgré les avis divergents est considérée comme un outil de sevrage tabagique par certains professionnels. Alors que le vote de la loi santé annonce des mesures anti-tabac, on peut penser que 2016 pourrait devenir une nouvelle année de baisse des ventes.