La question pourrait sembler surprenante et la réponse évidente mais pourtant, la distinction entre l’e-cigarette et le tabac n’est pas claire. Pourtant, ces deux produits n’ont en commun que la nicotine et ils différent totalement dans les usages. En effet, le « Programme National de Réduction du Tabagisme » présenté par Marisol Touraine en Conseil des Ministres le 25 septembre 2014, met la cigarette classique et la cigarette électronique sur un même pied d’égalité.

téléchargement (1)

Que propose le Programme National de Réduction du Tabagisme ?

Le Programme de Réduction du Tabagisme s’inscrit dans un vaste et noble projet, le Plan Cancer 2014-2019 et a été développé avec plusieurs objectifs à savoir :
- protéger les jeunes de l’usage du tabac
- aider les fumeurs à arrêter
- agir sur l’économie du tabac

Pour concrétiser ces objectifs, plusieurs mesures ont été évoquées le 25 septembre 2014 lors de la présentation du programme. La première est d’abolir le marketing des industriels du tabac, comme ça a été le cas en Australie, en uniformisant les paquets de cigarette. L’idée est de rendre le tabac moins attractif notamment chez les jeunes. D’autres points sont également présentés dans le programme consultable sur internet. Pour réduire le tabagisme chez les jeunes Marisol Touraine propose également de rendre non fumeur les zones de jeux pour les enfants et d’interdire de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans.

Pour aider les fumeurs à arrêter le programme prévoie une amélioration du remboursement des méthodes de sevrage tabagique et la diffusion d’une campagne de communication choc.

La cigarette électronique dans tout ça

Bien que la ministre de la santé reconnaisse les bienfaits de la cigarette électronique dans l’arrêt du tabac, le programme ne valorise pas cette méthode. Tout d’abord, ce dernier prévoit d’interdire le vapotage dans certains lieux publics assimilant ainsi la vapeur de l’e-cigarette au tabagisme passif.

Il interdit également toute publicité sur le produit. Une grande contradiction si on considère que les fumeurs vapotent pour se sevrer du tabac et que la cigarette électronique est avant tout une thérapie de sevrage tabagique.

Ce nouveau dispositif de lutte contre le tabac fait donc l’amalgame entre la cigarette électronique et le tabac. Il présente le vapotage comme une pratique nocive et un point d’entrée vers le tabagisme alors même qu’il a été prouvé que l’e-cigarette présente des éléments cancérigènes en concentration négligeable et qu’il n’a pas été fait d’études sur le second point.