ejoint-810x425
Une compagnie néerlandaise, inventait en juin 2014 le e-joint. Le 16 décembre dernier, c’est une entreprise franco-tchèque qui proposait un produit similaire : une cigarette électronique conçue avec de l’extrait de chanvre. Si cette innovation pourrait voir le jour dans certains pays, ce ne sera pas le cas en France. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a été ferme à ce sujet. Elle souhaite faire interdire la commercialisation de ce produit.

Recharge liquide Cannabis Made in FranceCigarette électronique au cannabis : comment est né le projet ?

Le concept, présenté à la fin de l’année, est né de la volonté de deux français. Sébastien Béguerie et Antonin Cohen, ont fondé la société Kanavape l’année dernière. Les deux entrepreneurs militent depuis des années pour la légalisation du cannabis. Ils ont d’ailleurs créé en 2009 une association, l’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine, afin d’informer sur l’usage de la drogue dans le domaine de la médecine. Ils affirment que les bienfaits du cannibidiol, contenu dans le chanvre, sont bons pour la santé. Ce dernier aurait des effets anti-stress, relaxant et agirait même sur la qualité du sommeil ! Seulement ce qui fâche les autorités concernant le cannabis, c’est qu’il contient également du THC, un composant ayant des effets psychotique et euphorisant. A ce sujet, les deux compères se défendent. Leur produit emploierait, d’après leurs dires, une substance issue du chanvre qui invaliderait ces causes dangereuses. Ce dérivé est le cannibidiol.

La société souhaite commercialiser le e-liquide à un prix de 24,50 euros. Il aura un goût naturel de chanvre, et les extraits de plante seront cultivés de manière industrielle en France.

Cigarette électronique ego ce4 vendue chez cigaretteelec.frPourquoi la cigarette électronique au cannabis suscite-t-elle tant de polémique ?

Les autorités et médecins opposés au produit, craignent certaines dérives. Ils estiment que l’e-liquide au cannabis, ternit l’image de la cigarette électronique. Cette dernière est, aujourd’hui, considérée comme une thérapie de sevrage tabagique. Ils ont également peur que l’e-joint séduise les adolescents, et pousse ces derniers à la consommation de cannabis. Ce dernier est déjà un véritable fléau chez les jeunes.