cigarette électronique ego (sevrage tabagique)

La cigarette électronique connaît comme vous l’avez remarqué un succès sans précédent. C’est pourquoi de nombreux professionnels de la santé et autres institutions de la santé s’interrogent sur la révolution de la e-cigarette.

Très récemment, l ‘OFDT s’est penché sur l’évolution des habitudes des Français en matière de tabagisme. Selon cet organisme instititionnel, la cigarette à vapeur semble contribuer de manière significative à la diminution historique des ventes de tabac en France.

« La cigarette électronique, une solution de sortie du tabac »

Selon l’OFDT, près de 10 millions de français auraient déjà testé la e-cigarette, ce qui est un chiffre qui augmente de manière exponentiellement de jour en jour. L’étude a aussi mis en évidence le fait que les vapoteurs réguliers seraient plutôt dans la tranche 35 à 44 ans. Cependant, de nombreux jeunes fumeurs (20 à 30 ans) montre un intérêt significatifs pour ce nouveau moyen de sevrage tabagique. L’étude montre aussi que de nombreux fumeurs se mettent à la cigarette électronique dans le but de réduire le nombre de cigarette fumé de manière inutile dans la journée. Il est clair que la journée d’un fumeur est parsemée de rituelle où de nombreuse cigarettes sont consommées de manières quasi-automatique, comme par exemple lorsque l’on rentre dans la voiture (sans parler des longs embouteillages), à chaque pauses au boulot, après le repas, et bien d’autres moments où des cigarettes pourraient être très facilement évitées. Mise à part les pauses les plus appréciées des fumeurs comme le célèbre et sordide « café clope », un très grand nombre des clopes allumées pourraient être évitées, la e-cigarette semblerait être une solution très efficace pour vaincre ces cigarettes inutiles.