1507261858

 

Selon Les Echos, la hausse du prix du tabac en France, initialement prévue pour juillet (environ  5 à 6 %)  sera reportée à l’automne.

Pour la première fois depuis dix ans, on assiste à une baisse en valeur du marché du tabac qui se traduit par une chute des ventes de cigarettes en volume de 9 % par rapport à la même période en 2012 et de 9,1 % en avril

Serait ce grâce au développement de la vente de cigarette électronique couplée à une prise de conscience générale des fumeurs?

Le débat fait rage entre les buralistes qui exigent un moratoire sur la hausse des prix pour l’année 2013 et les associations antitabac qui se félicitent de ce recul en appelant à de nouvelles hausses. C’est dans ce contexte qu’en juillet va intervenir une hausse de la fiscalité du tabac suite à un vote cet automne à l’Assemblée nationale qui va directement toucher le secteur des fabricants et des industriels de la cigarette traditionnelle, qui, pour maintenir leur chiffre d’affaires, devraient répercuter cette hausse de l’impôt par une augmentation de 5 % du prix du paquet, estimait-on à Bercy selon le journal économique.

Comme nous pouvons le constater l ‘Etat veut continuer de réduire le tabagisme en France grâce à des hausses de prix du tabac. Cependant, l’Etat ne veut en aucun cas perdre des recettes d’impôts,c’est pourquoi la diminution en valeur du marché du tabac se traduira  dès octobre par une hausse des prix du tabac!

Source : Le Monde