lutte contre la cigarette électroniquePour David Sweanor, enseignant chercheur au Canada, certains ont oublié dans la guerre contre l’e-cigarette l’objectif de santé publique. Interviewé par RegulatorWatch le professeur a alerté sur les dangers de la lutte contre la cigarette électronique, qui est selon-lui contre productive.

Lutte contre la cigarette électronique : « Les fumeurs inhalent de la nicotine, mais décèdent du goudron »

Si un adepte de la caféine obtenait sa dose en fumant des feuilles de thé et en décédait, la mort serait due à la fumée et non à caféine, expliquait David Sweanor à l’antenne de RegulatorWatch. Le professeur a utilisé cette comparaison pour justifier en quoi la lutte contre la cigarette électronique est un non sens. Il en est effectivement de même pour la nicotine. Ce qui tue dans le tabac, ce n’est pas la nicotine une substance en soi non toxique, mais la combustion et tous les éléments toxiques qu’elle génère.

Pour David Sweanor, les professionnels de la santé publique ont perdu de vue l’objectif de réduction des risques par le sevrage tabagique. Ce contre quoi il faut lutter, ce n’est pas la cigarette électronique, mais le tabac ! Le professeur craint d’ailleurs que la guerre menée contre le vapotage ternisse l’image de l’e-cigarette. La vape pourrait paraître aussi, voire plus dangereuse que le tabac, ce qui empêcherait alors les fumeurs de troquer leurs cigarettes contre une e-cigarette. C’est l’éternel problème des études publiées sans comparaison avec le tabac, des incidents portés à la Une des médias alors qu’ils demeurent isolés, et de toutes les actions de vape bashing par les professionnels. Une vidéo intéressante disponible uniquement en anglais sur le site du RegulatorWatch.