1507261858D’après le média 20 Minutes qui cite le JDD, les ventes de cigarette électronique sont en baisse. Après avoir séduit de nombreux français, le dernier trimestre 2014 est peu favorable. Les ventes ont chuté de 30%, par rapport à la même période en 2013. D’après le Journal, certaines études stipulant que l’e-cigarette est nocive sont responsables de cette baisse. C’est notamment le cas de l’analyse démontrant que la cigarette électronique serait addictive chez les adolescents, ou encore de la volonté du gouvernement d’interdire l’e-cigarette au travail.

1403531080La cigarette électronique : un marché en baisse

Une étude du groupe Xerfi annonçait qu’en 2010, l’e-cigarette avait rapporté 4 millions d’euros. En 2013, le marché se hissait à 275 millions d’euros. Des chiffres colossaux qui semblent avoir atteint un certain plafond. La cigarette électronique compte aujourd’hui 1,5 millions d’utilisateurs en France, et 10 millions de français l’ont déjà testée. Si les ventes plafonnent, et ont baissées au dernier trimestre 2014, c’est que les vapoteurs habituels sont déjà équipés. Ils n’achètent désormais plus que les recharges e-liquide, ce qui justifie une chute.

La baisse de 30% des ventes entraîne la fermeture de 500 boutiques. Face au succès de la cigarette électronique, de nombreux magasins avaient ouvert leurs portes. Mais face à l’engouement décroissant et la concurrence d’internet, les experts estiment que 500 d’entre-eux pourraient fermer en 2015.

Choice between cigarette and e-cigaretteLa cigarette électronique : une thérapie de sevrage tabagique efficace

Si certains détracteurs tentent de prouver la dangerosité de la cigarette électronique, les experts la défendent et l’innocuité de l’e-cigarette à court terme demeure avérée. La majorité des analyses démontrant entre autres que la cigarette électronique est cancérigène, qu’elle est addictive chez les adolescents ou qu’elle est dangereuse pour les asthmatiques ont été déboutées. Les professionnels, et parmi-eux le Professeur Dautzenberg, s’accordent pour dire qu’elle est efficace dans le sevrage tabagique. L’e-cigarette est un bon outil pour arrêter de fumer, et si sa non-dangerosité sur le long terme n’a pas encore été prouvée, elle demeure bien moins nocive que le tabac.