parlement

Tous les vapoteurs  de France sont invités à manifester le 7 octobre 2013 à Strasbourg à la veille du vote du Parlement européen sur une directive tabac qui pourrait assimiler la cigarette électronique à un médicament.

La cigarette électronique est de nouveau menacée par la législation européenne, en effet celle ci est potentiellement menacée d’un loi qui la considérerait comme un médicament, ainsi elle ne pourrait être distribué uniquement en pharmacie. Les e-liquides serraient également concerné par cette loi.

« Ce serait mettre un frein à la lutte contre le tabagisme que permet la cigarette électronique. On estime à 7 millions le nombre de vapoteurs (utilisateurs de e-cigarettes) dans l’Union européenne. Ce sont 7 millions qui ont arrêté le tabac, il y a un fort risque de les faire replonger », a-t-il mis en garde.

Le président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT), le Professeur pneumologue Bertrand Dautzenberg a jugé lui aussi, dans un communiqué de presse, que la cigarette électronique n’avait pas sa place dans la directive sur les produits du tabac. « Il est clair que la e-cigarette ne peut pas rester un produit de consommation courante » a-t-il estimé. Mais « imposer une réglementation pharmaceutique à la e-cigarette est (…) totalement inapplicable dans un pays comme la France » car en ce cas une partie des consommateurs « retourneraient à la cigarette classique avec une réglementation qui laisserait le tabac beaucoup plus disponible que les e-cigarettes ».

Il est évident que les lobbies du tabac et des laboratoires pharmaceutiques se réjouissent de la réussite de leur stratégie visant à réduire au maximum le nombre de vapoteurs (cas des lobbies du tabac) et de se voir accorder l’exclusivité de la vente de cigarette électronique ( dans les cas des lobbies des laboratoires pharmaceutiques).

Mais comment arriver à faire ouvrir les yeux sur les bénéfices évidents que représente la cigarette électronique à un gouvernement qui voit sa situation financière s’enliser dans le « rouge »?

Il est clair que notre pays est célèbre pour son faible taux de chômage!

Autant détruire les centaines de nouveaux emplois qu’a engendré la cigarette électronique (magasins spécialisés et site e-commerce. Mais SURTOUT comment priver des milliers de personnes n’ayant pas forcément une pharmacie près de chez eux de profiter de la cigarette électronique sachant que 200 personnes meurt chaque jour des conséquences directes du tabac!!

Source : RTL