cig

Interview sur les effets de la cigarette électronique
Source : Le Nouvel obs.com

« La cigarette électronique, amie ou ennemie ? » C’est la question que se sont posée le Comité contre les maladies respiratoires (CCMR) et la Fondation du souffle. Et pour les pneumologues membres de ces structures, la réponse est clairement « amie ». Dans l’édition du mois d’août de « La lettre du souffle », la Fondation fait le point sur la cigarette électronique. Et au vu des preuves scientifiques qui s’accumulent, les pneumologues refusent de regarder passer le train de la e-cigarette sans monter dedans. Devant l’enthousiasme des milliers de fumeurs qui ont arrêté de fumer ou diminuer leur consommation de tabac, les pneumologues mettent en avant la toxicité bien moins importante de la e-cigarette par rapport à la cigarette traditionnelle.
Entretien avec le Pr Louis Jeannin, ancien chef de service de pneumologie du CHU de Dijon et président du comité contre les maladies respiratoires de Côte d’Or.


Pourquoi Docteur :
 Pourquoi le comité des maladies respiratoires a pris position sur la cigarette électronique alors que les preuves de son efficacité et de son innocuité ne sont pas encore très claires ?

Pr Louis Jeannin : Il est vrai que des études paraissent presque tous les jours. Il s’agit donc d’une prise de position provisoire. Mais, la cigarette électronique représente un tel mouvement citoyen, avec environ un million d’utilisateurs réguliers, que nous, médecins, ne pouvions pas restés en dehors, et ne pas se positionner sur une réglementation de cet usage. Par ailleurs, quand on sait le chemin de croix que représente le sevrage tabagique, et que l’on découvre que des personnes qui ont essayé la cigarette électronique arrêtent alors qu’elles n’en avaient pas l’intention, c’est une telle révolution que ça vaut la peine que nous nous interrogions. Pour rien au monde, ces personnes voudraient se retrouver avec une interdiction de vente de ce produit.
Pourquoi Docteur : Mais peut-on dire que la cigarette électronique est un produit d’aide au sevrage tabagique ?

Pr Louis Jeannin : Tout ce qui permet de diminuer la consommation de tabac est de toute façon bon à prendre. Certes, le fait de moins fumer n’est pas une garantie d’arrêt à terme. Mais, la e-cigarette reste malgré tout un outil de réduction des risques. C’est déjà un résultat qui a sa valeur. Par ailleurs, le fait que la diminution voire l’arrêt soit si rapide, c’est confondant pour les personnes. Elles en tirent une grande satisfaction. Alors que d’habitude, les personnes en sevrage vivent plutôt un épisode dépressif que les tabacologues essaient de prévenir en prescrivant des anxyolitiques. C’est donc très nouveau dans l’arrêt du tabac. Certes, cet outil n’est pas efficace chez tout le monde mais pour les autres, c’est formidable. L’autre grand avantage de la cigarette électronique, c’est que ce sont les fumeurs eux-mêmes qui choisissent cette méthode, et pas le médecin.

Comme vous pouvez le constater l’article souligne bel et bien le fait que la cigarette électronique reste beaucoup moins nocives pou la santé que la cigarette traditionnelle.

Essayez notre cigarette électronique ego!