Sans-titre-4Le groupe Xerfi a analysé le marché de l’e-cigarette. En relevant plusieurs critères, le groupe a établi ses prévisions jusqu’en 2018. Selon-lui le marché de l’e-cigarette chutera de 10% en 2015 en France.  Il s’agit de la seconde édition du rapport proposé par le groupe Xerfi.  Trois scénarios prévisionnels sont envisagés. Un scénario bas, pessimiste estimant que les ventes vont chuter fortement d’ici 2018. Un scénario médian considère qu’après avoir chuté en 2015, elle remonteront légèrement. Un scénario haut enfin estime que les ventes pourraient doubler d’ici à 2018. Les trois possibilités envisagées sont très différentes ! Qu’en est-il ? L’e-cigarette est-elle condamnée ?

Article rédigé d’après les informations du Journal du net.

-10% de ventes de cigarettes électroniques en France en 2015

En 2015, le marché de l’e-cigarette a chuté de 10%. Cette baisse est constatée dans la création de boutiques, en diminution de 17%. La cigarette électronique est-elle morte ? En fait, le groupe Xerfi estime que le marché est à un tournant. Le cabinet privilégie le scénario médian, tablant sur un retournement de la situation avec une hausse progressive des ventes. La croissance du marché dans cette possibilité atteindrait un taux de 8% pour se hisser à 450 millions de chiffre d’affaires en 2018.

L’évolution du marché dépendra de plusieurs critères : le taux de substitution au tabac, les innovations (aussi bien matérielles que conceptuelles), le taux de taxation, et les attentes vis à vis du produit. Le taux de probabilité que le scénario médian soit le bon est de 50%, toujours d’après les estimations du groupe Xerfi. La seule chose sûre c’est que l’année 2015 sera plus que déterminante pour le marché de l’e-cigarette. Les innovations proposées, la place tenue par la cigarette électronique, le changement de législation, influeront sur les ventes.

10115408-_