marlboro-manb

 

Source : Le Figaro

 

Un peu d’histoire…

Dans le cadre de la chasse aux millions de dollar, les personnalités comme Philip Morris n’hésitait en aucun cas à fumer tant qu’il le fallait pour répondre aux exigences de la publicité de leur marque. Certes ces hommes ont été très riches mais ils n’ont pas eu le temps de profiter de cet argent…

Même l’homme Marlboro n’était pas à l’abri des effets de la cigarette.

Le premier homme Marlboro Wayne McClaren paru dans l’annonce de cigarettes dans l’année 1976 et décédé d’un cancer du poumon en 1992. Il a vécu pendant de nombreuses années après avoir été diagnostiqué un cancer du poumon et le tabagisme promu les campagnes de renoncement au tabac.

Le deuxième homme de Marlboro était David McClean décédé d’un cancer du poumon en l’an 1995. Sa famille a déposé une plainte contre Philip Morris, en mentionnant que David McClean avait parfois à la fumée de cinq paquets de cigarettes par jour, pour achever le tournage commerciaux et les pousses publicité imprimée pour rouler des cigarettes Marlboro.

C’est une réalité, personne ne peut échapper aux effets du tabagisme. Il est dit que le premier propriétaire de la compagnie qui produit des cigarettes Marlboro, Phillip Morris aussi, mort d’un cancer du poumon.

Confronté à une baisse de ses ventes de tabac, Altria Group, le fabricant des cigarettes Marlboro, cherche de nouveaux marchés à perspectives d’évolution intéressante. Le géant américain a annoncé cette semaine, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, son intention de lancer une cigarette électronique au cours du second semestre 2013. Il s’agit pour le groupe «d’une étape supplémentaire dans notre adaptation aux nouvelles préférences des consommateurs de tabac», a expliqué son PDG, Marty Barrington.

Ce produit sera commercialisé dans un «marché majeur» par la filiale d’Altria spécialisée dans les produits innovants, Nu Mark, a-t-il ajouté. Il n’a pas précisé sous quelle marque, ni à quel prix.

Marlboro a annoncé hier que la marque se lançait dans la cigarette électronique. Il est évident qu’étant donné les perspectives futures d ‘évolution, il est logique qu’une multitude d ‘entreprise soit intéressé à ce marché florissant.

Après avoir tué des millions de personnes, Marlboro se lance dans une activité qu’elle aurait pu certainement inventé elle même compte tenu de ses ressources financières. C ‘est là que l’on prend conscience du seul intérêt financier des entreprises de l’industrie du tabac!

Il est intéressant de noter que c ‘est dans un soucis d’adaptation aux nouvelles préférences des consommateurs que la marque s’est lancé dans la cigarette électronique et non pas dans un soucis de préserver la santé des consommateurs! Pour Marlboro, les clients sont tout simplement des porte-feuilles vivant.

« Peu importe les effets sur les consommateurs tant que cela rapporte de l’argent », voilà à quoi doit ressembler leur leitmotiv.