Dans les premières semaines qui suivent l’arrêt du tabac, le manque est fort. Chaque fois que le fumeur en sevrage, voit quelqu’un fumer, il a a envie de l’imiter. Une récente étude, réalisée par Jean François Etter, à Genève, démontre que la cigarette électronique aide à gérer ce manque.

La e-cigarette et les jeunes fumeursLa cigarette électronique permet de gérer le manque : conditions de l’étude

Jean François Etter est professeur de santé publique à l’Université de Genève. Il a récemment analysé le manque, appelé aussi craving tabagique, qui pousse tant de fumeurs en sevrage à reprendre leur consommation. Pour son étude, publiée en janvier dans la revue médicale « Drug and Alcohol Dependence », il a analysé le comportement de 374 volontaires.

Les sondés avaient tous arrêté de fumer, à l’aide de la cigarette électronique, depuis moins de deux moins. Il est apparu que vapoter leur permettait de gérer le manque du tabac. Cette nouvelle analyse, place encore une fois la cigarette électronique, comme une excellente thérapie de sevrage tabagique. Un très bon moyen pour arrêter définitivement de fumer.

1403531080La cigarette électronique pour gérer le craving : présentation des résultats de l’étude

Le chercheur a conclu que la cigarette électronique, permettait de gérer le manque. Il affirme également que plus la concentration du e-liquide, en nicotine est grande, plus les effets sont importants. En clair, si votre craving tabagique est très important, choisissez un produit à forte concentration en nicotine. 

Jean François Etter, a également noté que les cigarettes électroniques modulaires et avec une batterie puissante, accentuaient également les effets bénéfiques. Pour ne pas ressentir le manque, après avoir arrêté de fumer, mieux vaut donc choisir du matériel fiable et puissant. Il a déjà été prouvé que la cigarette électronique, n’avait pas d’effets nocifs sur le court terme. C’est d’ailleurs pourquoi, certains médecins la préconisent à leurs patients désirant stopper leur consommation de tabac. Cette nouvelle enquête, démontre que l’e-cigarette est réellement efficace dans l’arrêt définitif du tabac.