Le site d’information économique et boursière Trefis a analysé le marché de la cigarette électronique au Royaume-Uni. Le résultat de cette enquête a été publié dans un document à deux volets. Le premier pan détaille les données des vapoteurs et des fumeurs, alors que le second décrypte la stratégie des industriels du tabac face à l’arrivée et au développement de l’e-cigarette. Si on aborde l’aspect financier uniquement, la cigarette électronique est la seule vraie concurrente du tabac. 

Les chiffres de la cigarette électronique au Royaume Uni

En 2015, d’après Action on Smoking Health, 2,6 millions de britanniques employaient une cigarette électronique. La part du marché a augmenté de 24% en comparaison avec l’année 2014. La vente du tabac a chuté de 2,2%, ce qui correspond au nombre de fumeurs venus grossir les rangs des vapoteurs. En ce qui concerne les substituts nicotiniques traditionnels (patchs, gommes,…) la vente chutait de 6,1% en 2014, pendant que celle de l’e-cigarette grimpait de 50% par an…. Il est  intéressant de constater la baisse des ventes de substituts nicotiniques, alors même que  celles du vapotage sont en hausse.

Résultat de recherche d'images pour "grande bretagne campagne anti tabac"Les industriels du tabac face à la concurrence

Les ventes des produits du tabac sont sur le déclin au Royaume Uni. Les hausses de prix successives, et les campagnes anti-tabac particulièrement virulentes ont participer à une vraie prise de conscience au Royaume Uni. Si les experts financiers estiment que la cigarette électronique est la seule vraie concurrente du tabac, c’est car ils jugent l’efficacité d’un produit à ses ventes. D’après les expertises, les ventes de produits du vapotage pourraient dépasser celles du tabagisme dans la prochaine décennie. Aucune thérapie de sevrage tabagique n’est jamais parvenue à cet exploit. 

Si on s’exprime en terme financier, la cigarette électronique est la seule vraie concurrente du tabac. Et ça, les industriels l’ont bien saisi. On note d’ailleurs la multiplication des tentatives ou réussites d’achat d’une part du marché du vapotage par les grands noms du tabac. C’est le cas notamment de Philip Morris qui finance des recherches dans le secteur de la vape.