love-heart-hand-romantic-largeUne étude menée par le Dr Farsalinos, connu pour son engagement en faveur du vapotage, a démontré que les ex-fumeurs adeptes du vapotage ont pu faire baisser leur pression artérielle.  Si la cigarette électronique n’est pas directement responsable de cette amélioration, sa contribution au sevrage tabagique a permis au docteur de faire le lien entre e-cigarette et baisse de la pression artérielle.

Arrêter de fumer avec l’e-cigarette fait baisser la pression artérielle

L’étude proposée par Konstantinos Farsalinos a été publiée dans Internal and Emergency Medicine. Le docteur a examiné les effets de la vapeur et du vapotage sur la pression artérielle et la fréquence cardiaque. L’analyse a été menée sur les données des participants à l’étude Eclat. Cette dernière a suivi pendant un an des fumeurs qui ne désiraient pas se sevrer du tabac, mais qui ont employé la cigarette électronique à cet effet. La majorité des candidats avaient une pression artérielle dite normale lors du commencement de l’enquête ECLAT, aucune modification de la tension n’a été observée avec l’e-cigarette.

Autre fait intéressant, les participants à l’étude ECLAT ayant une pression artérielle élevée avant le début du test et qui sont parvenus à réduire d’au moins de moitié leur usage du tabac ont eu une diminution de la pression artérielle significative. Pour Konstantinos Farsalinos ces résultats sont la preuve que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac, et apporte une amélioration par conséquent de l’état de santé (induit par le sevrage tabagique).