Pour la cinquième année consécutive, les services de santé britanniques lance « Stoptober » la contraction du verbe arrêter et du mois d’octobre. Le principe de la manifestation est simple : en octobre on arrête de fumer !

« Stop smoking for 28 days and you’re five times more likely to stop for good
« Arrête de fumer pendant 28 jours, et  tu auras 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement »

Voilà cinq  ans que les services de santé britanniques ont lancé le concept de ‘Stoptober »pour inciter les citoyens à arrêter de fumer. Le Public Health England est à l’initiative de ce projet qui, comme son nom l’indique, invite les fumeurs à stopper leurs consommations de tabac pendant 28 jours en octobre. Pour participer, il suffit de renseigner ses coordonnées sur le site de l’organisation. Une fois inscrit le fumeur ne devra plus toucher une seule cigarette pendant 28 jours. Pour l’aider, les personnes en charge du site l’accompagneront pendant son sevrage, et lui prodigueront des conseils. Stoptober est conçu comme un portail d’entraide, avec une dimension « défi » attractive. En 2014, la campagne a séduit 250.000 personnes.

En octobre on arrête de fumer… avec humour !

Le Public Health England choisit souvent l’humour pour encourager les candidats désirant se sevrer du tabac. Quatre comiques britanniques animaient ainsi la campagne tout le mois l’an passé. Ils envoyaient des mails de soutien aux participants. Il s’agissait de Bill Bailey, Rhod Gilbert, Al Murray et Shappi Khorsandi.

Parmi les méthodes de sevrage tabagique, le gouvernement britannique recommande notamment la cigarette électronique. En France, pas de recommandation de l’e-cigarette en tant que méthode de sevrage tabagique, mais également un mois sans tabac ! Calqué sur le mois sans tabac britannique, il devrait se dérouler au mois de novembre avec le même objectif : inviter les fumeurs à un grand défi collectif, peut être l’un des plus grands de leurs vies, arrêter de fumer.

Pour en savoir plus sur la manifestation, le Parisien parle du challenge.