D’après l’OMS, dont la teneur des propos est relayée par le site Passeport Santé, les applications mobiles seraient bénéfiques dans le sevrage tabagique. Des applications mobiles pour arrêter de fumer ? Il en existe de nombreuses dont plusieurs sont gratuites.

Afficher l'image d'origineDes applications mobiles pour arrêter de fumer : l’opinion de l’OMS

Selon l’OMS, les applications mobiles auraient l’effet d’un réel coaching. Dans le dernier rapport publié par l’Organisation sur la cybersanté en Europe, l’OMS explique que 51% des pays européens encouragent le développement d’applications mobiles pour arrêter de fumer. 22 pays abondent dans le sens de l’adoption d’outils disponibles sur smartphone pour le sevrage tabagique, ce qui est trop peu d’après l’Organisation qui souhaiterait voir tous les Etats membres lancer ce type de projets.

En France le ministère de la Santé a pensé l’application Tabac info Service qui prodigue conseils, messages d’encouragement et recommande des exercices pour arrêter de fumer. L’application permet aussi de poser des questions à un tabacologue, ainsi que de lire des témoignages de fumeur en sevrage.

Afficher l'image d'origineApplications mobiles pour arrêter de fumer : les modules gratuits plébiscités par les internautes

Des applications disponibles sur IOS et Android  gratuitement proposent aussi le sevrage tabagique. C’est le cas d’iCoach qui délivre des conseils et lance des défis. Un bouton « panique » en cas de trop grosse envie de fumer a été mis au point.

Quitnow quant à elle permet en un coup d’œil de consulter l’argent économisé et de connaître la date à laquelle vous ne serez plus dépendant de la nicotine.