D’après le média le Monde, la justice suédoise a tranché. La cigarette électronique a sa place dans le pays ! La Cour Suprême administrative a estimé que la cigarette électronique n’était pas un médicament, et que par conséquent l’agence nationale du médicament ne pouvait s’opposer à sa mise sur le marché. En cassant l’interdiction de vente qui pesait sur la nation, la justice a donné raison à un vendeur en ligne qui ne souhaitait pas avoir l’autorisation des autorités sanitaires pour se lancer sur le marché.

La e-cigarette et les jeunes fumeursCigarette électronique autorisée en Suède : l’e-cigarette n’est pas un médicament

Un médicament pour être qualifié de tel doit avoir pour caractéristique de prévenir ou traiter une maladie. Or, d’après la Cour suprême  les études scientifiques citées par l’agence nationale du médicament pour faire valoir son droit, ne sont pas suffisamment probantes pour attester de la capacité de l’e-cigarette électronique pour traiter la dépendance au tabac.

En ce qui concerne la société qui avait saisi la justice, elle ne pourra commercialiser ses produits du vapotage. Le jugement trop tardif l’a conduite à la liquidation. Cette décision ouvrira cependant la voie à d’autres commerçants.

Patch de Nicotine pour le sevrage tabagiqueLa réglementation de la cigarette électronique ne cesse d’évoluer. La France a choisi la solution alternative : entre interdictions et considérations, alors que d’autres pays comme le Portugal imposent pour seule restriction une lourde taxation. La décision suédoise est positive pour la vente, bien qu’elle place l’e-cigarette comme produit, et non comme méthode de sevrage tabagique. Certaines études pourraient pourtant changer cette considération. Une étude indépendante sera notamment menée en France afin de vérifier l’efficience de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique.