logo-aiduceBrice Lepoutre, président de l’Aiduce était convié dans l’émission « l’invité pour comprendre » à Sud Radio le 23 décembre 2015. Il s’est exprimé au sujet de la loi santé, et plus particulièrement l’interdiction de vapoter au travail dès le mois de mars 2016. Selon lui cette interdiction est « hypocrite et inapplicable ». Explications

Brice Lepoutre s’exprime au sujet de la loi santé : « une interdiction hypocrite et inapplicable »

« La cigarette électronique, il y a des études qui le démontrent et elle sont très nombreuses, ne fait pas de vapotage passif. Il n’y a aucuns risques à rester à côté d’un vapoteur », débute Brice Lepoutre dans une interview donnée le 23 décembre à Sud Radio. Il poursuit en rappelant l’intérêt de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique. C’est selon-lui là qu’interdire l’e-cigarette au travail constitue un non-sens. D’après Brice Lepoutre, avec la cigarette électronique la nicotine fait effet sur le cerveau pendant 15/20 minutes. Il faudrait donc que les salariés puissent prendre une pause très fréquemment pour ne pas ressentir le manque, ce qui est bien entendu irréalisable. Or, en cas de manque trop important, les vapoteurs pourraient être tentés de se remettre à fumer.  Avec cette nouvelle prohibition, d’après le président de l’Aiduce, on incite donc les ex-fumeurs à reprendre et c’est pourquoi il déplore ce vote. Il affirme d’ailleurs que dans les entreprises ayant déjà interdit la vape, près de la moitié des vapoteurs ont recommencé à fumer ! Un point de vue intéressant sur l’interdiction de vapoter au travail que nous vous invitons à écouter :

Retrouver le podcast de l’émission sur le site de sudradio :

http://www.sudradio.fr/Podcasts/L-invite-pour-comprendre/Brice-Lepoutre-de-l-association-des-usagers-de-cigarette-electronique