En effet, comme le souligne cet vidéo, la baisse des ventes de cigarettes traditionnelles due à la hausse des prix s’est traduit par une hausse des cigarettes « à rouler ».

 

UNE CIGARETTE ROULÉE = DEUX CIGARETTES TRADITIONNELLES
roulees

Moins cher que les cigarettes, le tabac à rouler est en revanche bien plus toxique. À ce rythme-là, ce sont les jeunes qui se font rouler ! Selon les autorités de Bruxelles, si ce type de tabac était vendu sous forme de cigarettes, il serait interdit dans toute l’Europe………..

Cette réalité n’est pas nouvelle, mais il est toujours bon de la rappeler, surtout aux jeunes : le tabac à rouler est particulièrement toxique. La campagne européenne Help-Pour une vie sans tabac, de la Commission européenne, a souhaité le rappeler très clairement aux 15-30 ans. Particulièrement prisé par la jeunesse, car deux fois moins cher que les cigarettes, le tabac à rouler a du succès et les ventes se sont considérablement accrues, passant de 1,5 % en 1991 à 12,5 % en 2004.

Au final, ce sont 8.000 tonnes vendues chaque année, soit 10 milliards de cigarettes roulées, lesquelles sont hautement toxiques et échappent totalement à la réglementation qui fixe notamment la valeur limite de goudron libéré à 10 mg par cigarette fumée. Or certaines analyses montrent que les cigarettes roulées de 750 mg produisent de 13 à 17 mg de goudron en fonction du papier utilisé (de fin à épais).A noter qu’en 2000 déjà, une enquête de l’Institut national de la consommation avait clairement démontré que le rendement en nicotine, en goudron et en monoxyde de carbone d’une cigarette roulée est trois à six fois supérieur à celui des cigarettes vendues toutes faites. Certes, depuis octobre 2004, les cigarettiers ont pour obligation de faire figurer une mention sanitaire (fumer tue, fumer nuit gravement à votre santé…) ainsi que les teneurs en nicotine, en goudron et en monoxyde de carbone sur les paquets de tabac à rouler.

La mention sanitaire sur les paquets de papier à rouler est également obligatoire depuis mai 2004. Avec plus de deux tiers des étudiants fumeurs attirés par le tabac à rouler, il est essentiel de mettre en place une nouvelle réglementation permettant d’interdire la mise sur le marché de tabac conduisant à la fabrication de cigarettes produisant plus de 10 mg de goudron.

Sources : Commission européenne, campagne Help-Pour une vie sans tabac