Le 26 août 2014, l’OMS a rendu public un rapport sur la cigarette électronique et ses dangers. Clairement contre ce produit, il fut rapidement contesté par les experts et les docteurs.

OMS, Organisation mondiale de la santé

Il est vrai que dans la fumer délivrée par la cigarette électronique, il y a des traces de nicotines qui représente un danger sur la santé. Cependant, la nocivité est minime par rapport à une cigarette normale. De plus, la cigarette électronique est un moyen d’arrêter de fumer et non de commencer à fumer. Donc, un consommateur soucieux de sa santé ferait mieux de consommer l’e-cigarette qui présente des risques inférieurs à ceux auxquels ils sont déjà exposés.

Beaucoup de partisans de la cigarette électronique ont relevé le fait de ne plus tousser et de retrouver un odorat fiable au fur et à mesure de leur consommation de ce produit qui provoque la polémique.

Evolution du marché de la cigarette électronique

Même si l’OMS encourage le gouvernement à interdire la commercialisation de ce produit aux mineurs et la consommation dans les lieux publics, il ne faut pas oublier que des milliards de personnes meurent dans le monde à cause du tabac et la cigarette électronique est la seule méthode avec d’autant bons résultats.