Le baromètre INPES 2014 démontre que 98% des vapoteurs en France sont des fumeurs ou des ex fumeurs. Alors que la possibilité que l’e-cigarette entraîne une consommation inquiète, cette donnée semble prouver que cette inquiétude n’est pas justifiée.

Baromètre INPES 2014 : le tabac continue de séduire

Si le Baromètre démontre que 98% des vapoteurs sont des fumeurs ou ex fumeurs, il indique également que la prévalence tabagique est toujours élevée en France. Ainsi, près de 4 personnes sur 5 ont fait l’expérience du tabac parmi celles âgées entre 15 et 75 ans en 2014. Ces données sont stables par rapport à celles de 2010, mais restent bien plus hautes que les chiffres d’autres pays.

Si les hommes sont plus nombreux à fumer que les femmes, l’écart entre les deux sexes se réduit. 38% du côté masculin et 30% du côté féminin fumaient en 2014. Il semblerait également que les tentatives de sevrage soient plus élevées chez les fumeurs âgés de moins de 25 ans.

Choice between cigarette and e-cigaretteBaromètre INPES : le profil des vapoteurs est plutôt jeune et masculin

La cigarette électronique remporte plus de succès chez les que chez les femmes. 29% des personnes masculines ont testé la cigarette électronique en 2014, contre 23% côté féminin. L’intérêt pour l’e-cigarette est aussi lié à l’âge, puisque 45% des 15-24 ans en ont fait l’expérience contre 5% des 65-75 ans.

INPESBaromètre INPES : 98% des vapoteurs sont des fumeurs ou ex-fumeurs

C’est peut être le pourcentage le plus intéressant du Baromètre. Alors que la Ministre de la Santé, et d’autres détracteurs de la cigarette électronique, considèrent que le vapotage pourrait inciter des personnes à commencer à fumer, l’étude menée par l’INPES démontre que 98% des vapoteurs sont en fait des fumeurs ou des ex-fumeurs. Parmi cette donnée, 75% sont des fumeurs réguliers, qui invoquent la dépendance, le prix, la santé et la liberté d’usage, le respect des autres, le goût, comme principales raisons de leur passage à la cigarette électronique.